Face à la presse, Joël Aviragnet animateur de la campagne ” L’Occitanie en commun avec Carole Delga” accompagné de 2 candidats de cette liste John Palacin ( candidat régional sortant sur Luchon ) et Fabrice De Comarmond chef d’entreprise à Toulouse et résidant à Montclar de Comminges ont présenté le programme  de la liste et livré leurs impressions de campagne.

L’ancrage local des candidats dans le sud du département est une réalité.

Pour bien comprendre les aspirations des commingeois, il faut les côtoyer au quotidien! Les deux candidats n’ont pas manqué de le rappeler eux qui arpentent le terrain depuis un moment. Pas de réunion publique mais plutôt un ratissage du terrain  à “l’ancienne”. Distribution de tracts dans les boîtes aux lettres et le porte à porte avec un contact direct pour une discussion brève et “confidentielle”.  Les retours sont bons!

C’est vrai qu’ici les candidats évoluent sur les terres de la candidate Carole Delga qui bénéficie de l’appui de 169 maires. Les thèmes abordés sont nombreux tous aussi importants les uns que les autres : l’emploi, la santé, la sécurité, l’éducation, l’agriculture pour une alimentation de qualité… L’action de la Région a été remarquée, en particulier pendant la pandémie. Comme le précise Fabrice de Comarmond, l’Occitanie est la 1ère région de France en terme d’investissement. Le développement économique passe par des propositions concrètes. Le lien social et le soutien économique démontrent le dynamisme particulier de la Région. John Palacin souligne et rappelle le bilan du mandat basé sur des principes d’humanisme, de progrès, d’empathie. Tout le monde doit se retrouver dans les actions et projets en cours de l’étudiant au retraité… ”

Ce mandat Régional a été  et fera toujours partie d’un mandat territorial : la Maison de la Région, à St-Gaudens, une porte ouverte pour répondre aux questions des entreprises, les Thermes de Luchon, Salies du Salat, l’exploitation du train hydrogène…

Beaucoup de projets réalistes à mener avec beaucoup de volontarisme. Pour Joël Aviragnet, Fabrice de Commarmond et John Palacin, il faut poursuivre ce travail d’information jusqu’au dernier moment et rappeler que ce que “Carole Delga a dit, elle l’a fait”.