Mathieu Fauré, de l’association Eth Ostau Comengés, expliquait ce samedi 12 juin devant une poignée de curieux, les origines des feux de la Saint Jean.

Har, Haro, Halhar, tous ces mots occitans désignent le brandon. Brandon qu’on retrouve un peu partout dans notre Comminges et qui se prépare selon des règles précises.

« Sur notre territoire, nombreux sont les acteurs à vouloir se réapproprier cette tradition », indique Mathieu. « Plus que jamais, nous devons étudier la réalité de ces pratiques et sensibiliser le public. Il faut redonner à cette fête collective sa vigueur et tout son sens. Il faut savoir que ces feux de la Saint-Jean sont au classement de l’UNESCO qui a inscrit cette tradition pyrénéenne au Patrimoine Culturel Immatériel de l’Humanité.

L’association a aussi édité un livret bilingue Era Sent Joan, Comminges et Barousse (5 €). Pour plus d’informations : www.oralitatdegasconha.net ou contact@ostaucomenges.org