Vincent Bounes, directeur du SAMU 31, n° 2 sur la liste conduite par Carole Delga pour les Régionales, était présent ce lundi 7 juin dans la Bastide Royale.

Accompagné de membres du PS et de sympathisants, Vincent Bounes prenait la température de la Bastide Royale en allant à la rencontre des électeurs. A noter la présence entre autres, de Joël Aviragnet, député de la 8e circonscription et de John Palacin, conseiller régional.

Accueilli par Eric Miquel maire et Martine Tarrissan, adjointe, il se rendait ensuite à la Maison de santé pour une visite et une rencontre avec les professionnels. Jean-Christophe Poutrain, médecin généraliste et une interne répondaient à ses questions sur l’organisation du lieu.

Vincent Bounes était visiblement agréablement surpris par l’outil mis à disposition, tant pour les médecins et les professions annexes, que pour la population.

Bien entendu, tout n’est pas rose. Jean-Christophe Poutrain indique qu’il n’y a actuellement que trois médecins titulaires et une interne et que des départs en retraite se profilent. Un recrutement par la commune de quatre médecins-généraliste salariés est en cours.

Le candidat indique que la Région, pour sa part, prévoit d’en recruter 200 sur les six ans à venir. Le budget santé de la Région s’élève à 900 millions d’euros.

« Ces Maisons de santé mettent plusieurs années à être rentables », indique Vincent Bounes. « La Région assure l’équilibre financier quand il le faut. Elle n’est pas là pour gagner de l’argent. Celle-ci est une réussite.

Le sport, l’alimentation saine sont source de bonne santé.

Elle va également former les jeunes lycéens aux premiers secours. Un jeune formé c’est une vie sauvée. La Région mise sur une alimentation bio et locale dans les lycées. Elle promeut le sport et soutiendra les parcours de santé. »

Eric Miquel indique que les projets de télémédecine et de télé radiologie sont bien avancés. Les locaux sont prêts. Il remercie la Région pour sa participation tant technique que financière. Il rappelle que le projet a été subventionné à 75%. La Région a donné 130.000€ et a incité la Communauté de communes à faire de même. Le projet global s’élève à 980.000€ auxquels il faut ajouter 200.000€ pour la télémédecine. Un regret toutefois, celui de ne pas avoir séparé la Maison de Santé et l’Hôtel car actuellement des subventions sont bloquées.