Ce mercredi 26 mai, des vols d’initiation en planeur et avion ou ULM étaient offerts aux dix jeunes ayant suivi la préparation du BIA 2021 au lycée Paul Mathou.

Quatre autres jeunes du BIA 2020 qui n’avaient pas pu voler en planeur à cause des restrictions sanitaires se sont joint à eux. C’était, pour presque tous, leur premier vol sur avion de tourisme et planeur.

Dorian, lui, suit des cours de pilotage avion depuis septembre. Des remerciements, outre à l’équipe de bénévoles qui ont permis ces vols, au foyer socio-éducatif du lycée Paul Mathou qui participe au financement, ainsi que les différentes fédérations (Fédération française d’Aéronautique et Fédération française de Vol en Planeur).

Le nombre de candidats (dix), cette année, passaient le BIA le 19 de ce mois. Ils étaient un peu moins nombreux que les années passées, probablement à cause du covid. Par contre, les formateurs ont trouvé le groupe agréable et motivé. Les résultats sont attendus pour mi-juin ou fin juin, après la décision du jury.

« Une fois de plus des candidats libres se sont inscrits sans avoir suivi de formation. C’est dommage, alors que le lycée Paul Mathou prépare des jeunes de tous les établissements scolaires du Comminges depuis plus de vingt ans. Peut-être un déficit d’information », lâche Jacques Gleizes, le plus ancien des formateurs.

On pense déjà à la rentrée

La prochaine formation débutera en septembre 2021 au lycée Paul Mathou, un mercredi après-midi sur deux, de 13h40 à 16h40, pour toute personne du Comminges intéressée, jeune ou moins jeune.

Renseignements sur le site du lycée Paul Mathou, rubrique formation, ou par courriel : biamathou31@orange.fr

Restrictions levées pour les vols

Une bonne nouvelle : les restrictions de vol découverte sont levées depuis le 19 mai, comme le soulignent les présidents Sébastien Noré et José Ferris. Idem pour les vols avec passagers.

Pour tout renseignements, rendez-vous pour un vol :  https://www.planeur-saintgaudens.fr/http://accomminges.fr:99/aeroclub/

L’écologie à l’aréoclub

José Ferris, président de l’aéroclub du Comminges, espère développer son activité ULM.  Celle-ci permet, à la fois la réduction du bruit et des émissions de gaz à effet de serre, ainsi que du coût de l’heure de vol, ce qui est bien dans l’air du temps.

Légende photo devant l’ULM : Dorian et Cypris devant l’ULM avec Eloy, un “ancien” BIA pour les accueillir, et l’instructeur ULM Jacques Hoffmann.