C’est sur le lieu de la future maison de santé de Montesquieu que Maryse Vezat Baronia et Sébastien Vincini, accompagnés de leur chef de file et Président du Conseil départemental de la Haute-Garonne, Georges Méric, se sont rendus ce vendredi après-midi (le 28 mai 2021).

Le but principal de leur visite était d’apporter leur soutien au projet de maison de santé sur Montesquieu, projet important pour la ville.

Frédéric Bienvenu, maire de Montesquieu, a tout de suite introduit le sujet en expliquant qu’il est important que les habitants puissent bénéficier d’une médecine de proximité. Ce projet motivant, est porté non seulement par la mairie mais également par les professionnels de santé montés en association. Certains étaient présents dans l’assemblée.

Georges Méric  dans son discours a largement approuvé cette initiative et a précisé qu’il l’a soutiendrait en se positionnant aux côtés du maire pour l’aider à monter le projet. “L’idée d’une maison de santé est un argument sérieux et nécessaire. C’est pour cela que nous avons décidé avec le comité départemental et les membres de la liste Haute-Garonne en commun, de faire de la création de maisons de santé une urgence ” a-t-il affirmé. Il rappelé qu’il a créé la première maison de santé du département de la Haute-Garonne, celle de Nailloux en 1976.

Le docteur Marc Mailhol, en tant que professionnel et membre des porteurs du projet a rappelé quelques enjeux et la difficulté que peut représenter cet objectif.

Maryse Vezat et Sébastien Vincini ont tous les deux confirmé leur collaboration dans cette entreprise, si toutefois, ils étaient élus.

Maryse Vezat a souligné qu’il était de plus en plus difficile, notamment pour les nouveaux arrivants, de trouver un médecin. Elle a ajouté qu’il est important qu’il y ait une maison de santé sur Montesquieu pour rééquilibrer l’offre de soin sur le territoire. “L’essentiel, c’est que pour avoir une chance de voir ce type de projet aboutir, il faut surtout qu’il y ait encore des professionnels de santé et notamment des médecins en exercice.”

Sébastien Vincini quant à lui a ajouté que l’accès à la santé est très important.  Et il faut penser à l’arrière pays. Montesquieu est la 3ème commune du département en superficie. Avec Cintegabelle, c’est la commune qui a le plus de fermes et d’habitats isolés. Il a précisé que pour pouvoir soigner correctement, il faut de la proximité et “il faut des professionnels passionnés”.