Suite à l’incident qui s’est produit le samedi 15 mai au niveau de la chaudière à liqueur noire, le service départemental d’incendie et de secours et l’exploitant ont assuré une surveillance permanente jusqu’à ce matin 10h. Le site qui avait été mis en sécurité, est toujours à l’arrêt.

Aucune toxicité dans l’air n’a été relevée par les mesures réalisées. Ces mesures se poursuivent.

Afin d’évaluer les conséquences de l’incident, le fonctionnement de la chaudière est suspendue par arrêté préfectoral.

Une inspection sera réalisée ce lundi 17 mai par le service des installations classées pour la protection de l’environnement de la DREAL Occitanie.

Les personnels de l’usine sont présents sur le site pour maintenir une surveillance renforcée avant de procéder à la remise en état de l’installation.