Ce mercredi matin, les lycéen-ne-s de première et de terminale des lycées « Charles de Gaulle » et « Pierre d’Aragon » ont continué leurs actions.

La raison en est l’annonce par le gouvernement des modalités des épreuves du bac.

En effet, entre les élèves qui ont cours en distanciel, les cours en demi-jauge, les jours de cours aléatoires ou encore certains lycées pratiquant le 100% et d’autres le 50%, les manifestants demandent que tous soient traités de façon égalitaire.

Ils demandent de plus des annonces claires et précises sur la tenue du bac philo et du grand oral.

Les blocages ont été levés dans le calme par les forces de gendarmerie.

Le proviseur a refusé toute discussion et a opposé une fin de non-recevoir à nos interrogations.