Nous avons tous entendu parler, un jour ou l’autre, du pays sud toulousain sans vraiment savoir de quoi il s’agissait, en réalité. On l’associe souvent et à tort à une collectivité territoriale mais il n’en est rien. Ce pôle d’équilibre territorial et rural (PETR) est un établissement public. C’est un syndicat mixte qui ne perçoit pas l’impôt et qui fonctionne à l’instar d’une entreprise. On peut le comparer à un bureau d’étude “public” car son coeur de métier concerne l’ingénierie.

Il est composé de trois communautés de communes qui sont celles du Volvestre, de Cœur de Garonne et du Bassin Auterivain. Le PETR du Pays du Sud Toulousain est l’un des plus importants de France au vu de ses nombreux domaines de compétence et de la quotité du personnel qui y travaille. Très dynamique et avant garde, il est un véritable laboratoire d’idées qui effectue de la prospective et de l’anticipation avec l’objectif de permettre une meilleure qualité de vie pour les habitants se situant sur son territoire.

Réfléchir pour accueillir au mieux tous les nouveaux habitants qui s’installent sur un territoire réputé très attractif et qui compte maintenant environ 100000 habitants ; Prévoir les infrastructures indispensables, penser à la problématique des déplacements ou celle de la santé, coordonner et impulser la culture, développer les énergies renouvelables sont quelques-uns des domaines d’action sur lequel le pays sud toulousain intervient dans la plus grande discrétion.

Les vice-présidents qui sont issus et désignés par les communautés de communes adhérentes travaillent en étroite collaboration avec les 27 salariés qui, pour la très grande majorité, ne sont pas des fonctionnaires territoriaux. Chacun d’entre eux est spécialiste dans un domaine de compétences. Ensembles et sous la coordination du président Gérard Roujas et de son directeur Benoit Marty, ils mettent tout en œuvre pour favoriser la croissance et l’emploi, agir sur la qualité de vie et les facteurs d’attractivité.

Avec la mise en place d’un conseil de développement présidé par Jacques Doumerc, le PETR du Pays Sud Toulousain permet à chacun d’entre nous de participer à l’élaboration des projets en nous permettant de donner des avis et de faire des propositions aux élu.e.s, sur les aspects de la vie courante et sur l’évolution de notre territoire dans la limite des compétences du Pays. C’est un lieu d’échanges et de réflexions entre les acteurs et actrices locaux (habitant.e.s, entreprises, associations…). Il s’avère être un chainon essentiel de la démocratie locale qui se veut active et citoyenne.

Actuellement une grande étude est menée sur l’état du système de santé de notre territoire. Nous irons prochainement à la rencontre du binôme (vice président – agent) en charge du dossier pour savoir de quoi il en retourne exactement. Allons-nous vers un désert médical ? Que faudra-t-il mettre en place pour l’éviter ? Une question essentielle pour les habitants du pays sud toulousain.