Un communiqué de presse émanant du conseil d’administration du Festival des Créations Télévisuelles de Luchon est tombé hier soir Vendredi 23 Avril 2021.

Que nous apprend ce communiqué ?

  • « Suite aux votes des administrateurs lors du Conseil d’Administration qui s’est tenu à l’issue de l’Assemblée Générale de l’AFTVCP du 23 avril 2021, Christine Calvayrac succède à Emmanuelle Eymard comme Présidente de l’AFTVCP, l’Association productrice du Festival de Luchon. Elle démissionnera de son poste de Présidente de l’Association des bénévoles (AAFL) lors de l’Assemblée Générale en octobre prochain. »
  • « Le Conseil a aussi validé la décision de recentrer l’organisation du Festival sur Luchon et d’accorder une place plus importante à ses bénévoles sans lesquels le Festival n’existerait pas. »

Assemblée Générale du 23 Avril 2021 

En effet l’AG de l’AFTVCP s’est tenue quelques heures avant. A la surprise générale Emmanuelle Heymard a sans ménagement, annoncé aux 35 personnes présentes, sa démission, prétextant son implication dans un autre projet professionnel, d’envergure, qui ne pourrait lui laisser le temps de poursuivre ses responsabilité au sein de l’AFTVCP…

Faut-il se rappeler dans quel imbroglio, Christian Miegeville, avait laissé l’association à la sortie du Festival 2020, d’ailleurs lui-même en tant que précédent Président a reconnu son erreur, erreur qui l’avait poussé à faciliter l’accession de Emmanuelle Heymard à la présidence. Il s’en est expliqué lors de l’Assemblée de ce vendredi 23/04. Double erreur, puisqu’elle n’est plus là après à peine un an… ! Faut-il comprendre que la tâche était trop lourde, pour cette jeune présidente ?  La version numérique du Festival 2021, était loin de la réussite, 3000 connexions gratuites, pour 35 projections ..!

Les contraintes sanitaires, ont obligé les membres du CA, ceci en accord avec les partenaires institutionnels, Conseil Département et la Région à réaliser un Festival “Numérique”. Par contre, Eric Azèmar Maire de Luchon, il s’en est expliqué, a émis des doutes, il aurait préférer un report du Festival en 2022 et l’annulation pure et simple de l’édition 2021. A ce sujet la ville ne devrait verser pour l’édition 2021 que 50K€ de subvention au lieu des 100K€ habituels. En fait aucune retombées économiques locales. Toutefois la future présidente, Christine Calvayrac, avait souligné la très belle mise en avant sur les médias nationaux, de la ville et des images émises virtuellement en streaming depuis le trés beau Théâtre du Casino de Luchon et son magnifique lustre.

Election au sein du Conseil d’Administration de la FTVCP :

Revenons, à l’élection de Christine Calvayrac à la Présidence de l’AFTVCP. Comme le dit le communiqué, sa légitimité n’est pas mise en doute.

  • Bénévole depuis la création du Festival de Luchon en 1999, en poste à l’accueil des salles de projection, puis responsable du groupe Accueil pendant de nombreuses années, élue Présidente de l’Association des Bénévoles (AAFL) en 2012, elle a intégré le Conseil d’Administration de l’AFTVCP cette même année pour y occuper le poste de secrétaire jusqu’à ce jour. Elle réside à Luchon à l’année.

Nouveau Bureau de l’AFTVCP :

– Christine Calvayrac – Présidente

– Patrick Rufo – 1er Vice-Président

– Daniel Tanesse – 2ème Vice-Président

– Régine Laubertie – Secrétaire

– Martine Gallet – Trésorière

Construire le Festival 2022, comment ? :

Christine Calvayrac :Le Festival numérique 2021 a permis de rester en contact avec la plupart des réalisateurs de séries de télévision. Un gros travail avait été fait pour la construction du Festival 2021, avant que nous soyons obligés de passer à la version numérique. Ce qui nous donne bon espoir en l’avenir, nous allons nous appuyer sur le projet artistique déjà bien étoffé, sur les professionnels qui nous ont accompagnés durant toute l’année écoulée.”

Ce matin je suis doublement motivée, par l’engouement des membres du CA et le témoignage de soutien des nombreux bénévoles qui ne cessent de m’appeler…ça fait chaud au cœur. 

Christine vous allez devoir laisser la présidence de l’Association des Bénévoles du Festival ?

Bien sûr, je ne me fais pas de mourrons pour ça ! Nous saurons tous ensembles trouver et élire la personne compétente et disponible. Pour moi le Festival doit rester les pieds encrés sur le territoire et doit être porté par les 300 petites mains (150 bénévoles), pour cela ils doivent être tenus au courant des évolutions et le CA doit rester à leur écoute.” 

Pour le budget du futur Festival qu’en est-il ?

Christine Calvayrac :Pour cela nous allons nous atteler à la tache tout de suite, la plupart de nos partenaires nous ont confirmés leur soutiens, certains nous permettent de maintenir leur attribution 2021 non exploitée dans le cadre de la version numérique. Le projet doit-être trés vite affiné, il nous reste du temps jusqu’en 2022, mais il faut pas en perdre !…Vous verrez ce sera le Festival d’une équipe, avec le meilleur projet artistique pour Luchon !