Sous l’égide de son Président, Vincent Aguiléra, la CMA 31 avait à cœur d’ajouter un maillon à la chaine de l’économie : l’humain face à sa santé.

Dès 2019, la CMA31 et l’ADIMEP se sont lancés un défi : Permettre aux chefs d’entreprises artisanales de mieux se soigner.

C’est pourquoi un bilan de santé a été créé pour favoriser la prévention comme arme de lutte contre la maladie en milieu rural.

Il consiste en un parcours de santé de 4 étapes de moins de 2 heures. 1 : bilan visuel, cardiaque, urinaire, sanguin… et collecte de l’historique médical de l’artisan. 2, 3 et 4 : consultations avec un médecin généraliste, une diététicienne et une psychologue.

Le 16 avril, M. le Maire de Gardouch, Olivier Guerra, a mis à disposition les locaux de la mairie transformés par l’ADIMEP en espaces de consultation.

Les artisans ont apprécié qu’une offre de santé aussi complète vienne à eux.

C’est la raison pour laquelle, les fondateurs ont scellé leur initiative en signant une convention qui permet l’arrivée de nouveaux partenaires pour élargir ce dispositif à d’autres territoires ruraux.

Il aurait été dommage de ne pouvoir faire face à la reprise économique pour des raisons de santé du chef d’entreprise.

Désormais, ce risque peut être évité.

La signature de la convention s’est effectuée entre les 4 partenaires de l’opération « Bilan de prévention Santé » : Jean-Pierre Pailhol, Directeur de la Mutuelle du Rempart ; Olivier Guerra, Maire de Gardouch ; Vincent Aguiléra, Président de la CMA 31 ; Dominique Raynal, Président de L’ADEMIP.