Lors du Conseil Municipal du 1er avril , les élus ont été amenés à se prononcer sur l’ approbation d’une convention-cadre  d’une durée de 5 ans relative à l’Opération de Revitalisation du Territoire de Saint-Gaudens.

Cette convention désigne les collectivités bénéficiaires (Communauté de Communes 5C et la Ville de Saint-Gaudens) et les partenaires financiers (Etat, Région, Conseil Départemental et l’Agence Nationale de l’Habitat).

Ce projet se décline en 5 axes :

  • Une offre d’habitat attractive en coeur de Ville : la commune pourra bénéficier des dispositifs prévus dans le cadre des Opérations Programmées d’Amélioration de l’Habitat – Renouvellement Urbain (OPAH-RU) en vue de réhabiliter les immeubles fortement dégradés du centre ville. Un accompagnement universel sera proposé  à tous les porteurs de projet pour la reconfiguration des immeubles anciens.
  • Favoriser un développement commercial et économique équilibré : en traitant la vacance commerciale, en soutenant dans leur revitalisation le commerce et l’artisanat de proximité, en harmonisant les façades commerciales  (soumises à la protection des abords des monuments historiques), en élaborant un schéma directeur de la signalétique directionnelle et touristique et en adaptant l’offre aux nouveaux modes de travail (coworking ..)
  • Un coeur de ville accueillant pour tous et accessible à toutes les mobilités : en favorisant l’usage du vélo et modes actifs à la place des déplacements motorisés et permettre ainsi un déplacement fluide et sécurisé pour les piétons et les cyclistes pour lesquels des endroits “clefs” leur permettront de déposer leur vélo en toute sécurité et par ailleurs, il sera proposé  des vélos en libre service ou location.
  • Affirmer la beauté du patrimoine public et privé : en définissant une stratégie d’usage du stationnement en centre-ville, en rénovant certains parkings publics, en créant des places de stationnement pour les résidents, en valorisant le tourisme vert (Saint-Gaudens est traversée  par des itinéraires pédestres et cyclotourismes importants), en repensant le rôle de la SNCF et son lien avec le Centre Ville. Quant aux arceaux de la Place Jean-Jaurès ils nécessiteront une réhabilitation complète. Par ailleurs, il conviendra de réaménager des espaces public en harmonisant le mobilier urbain et en favorisant la végétalisation afin de créer des ilots de fraicheur.
  • Un coeur qui bat : équipements, services publics, offre culturelle et de loisirs : le système de sonorisation de la ville est obsolète  et la ville envisage de se doter d’un équipement de qualité. Des visites numériques de la Ville pourront être proposées grâce aux nouvelles technologies et les informations touristiques mutualisées. Ce projet prévoit la valorisation et la sécurisation du parvis de la Mairie ,  une réflexion sur le positionnement du centre de tri de la Poste  et le maintien d’ une offre se services en matière de salubrité et de  recyclage des déchets en centre ville.

Le groupe Gauche Ecologie a été satisfait de retrouver un bon nombre de leurs propositions  dans le projet ORT, notamment le développement des circuits courts, les mobilités douces et des vélos en  libre-service, la pause d’arceaux à vélos, la liaison gare-centre, la végétalisation de la ville,  le co-working, l’ accélération du numérique, le recyclage des déchets. Un regret, toutefois, la mise en oeuvre d’au moins un logement inclusif en coeur de ville (partage de logements publics ou privés entre personnes en situation de handicap et personnes valides).