Le Syndicat Départemental d’Energie de la Haute-Garonne (SDEHG) poursuit les travaux d’enfouissement des réseaux aériens. Ces travaux s’inscrivent pleinement dans le projet global de réhabilitation de la Ville.

Le 23 mars, Thierry Suaud, Président du SDEHG, et André Mandement, Maire de Muret, ont organisé une visite du chantier de l’avenue des Pyrénées à Muret, entre les allées Niel et la rue Espagno en présence des élus du secteur et de l’entreprise Citeos en charge des travaux.

Les réseaux publics d’électricité, d’éclairage public et de télécommunications ont été enterrés et le génie civil est terminé. Il reste désormais à finaliser l’installation de l’éclairage public.

En plus de participer à l’embellissement du patrimoine communal, l’effacement des réseaux permet de rénover l’éclairage public et réaliser d’importantes économies d’énergie.

13 luminaires d’éclairage vétustes de l’avenue des Pyrénées sont rénovés et remplacés par des LED économes en énergie. Un abaissement de puissance de 50% au coeur de la nuit sera programmé pour limiter les nuisances lumineuses nocturnes et réduire les consommations énergétiques.

Cette opération permettra à la ville de réaliser 77% d’économies d’énergie, ce qui représente 1 300 € en moins sur sa facture annuelle d’électricité. Le montant des travaux d’enfouissement représente 300 000 € dont 80% sont financés par le SDEHG.

Sur Noé, après avoir rénové une centaine de luminaires d’éclairage public vétustes dans le centre du village, le SDEHG réalise actuellement des travaux d’enfouissement des réseaux aériens à proximité de la mairie. Sont concernées la rue des Ecoles, la rue des Jardins, l’impasse Notre Dame et la rue du Bugat. Ces travaux s’inscrivent dans le projet global de réaménagement du village.

Toujours le 23 mars, Thierry Suaud, Président du SDEHG, et Max Cazarré, Maire de Noé et Vice-Président du SDEHG, ont organisé une visite du chantier en présence des élus du secteur et de l’entreprise Bouygues Energies Services en charge des travaux. Les travaux consistent à enterrer les réseaux publics d’électricité, d’éclairage public et de télécommunications, en coordination avec l’adduction d’eau potable et la réfection de la chaussée.

Ces opérations permettront à la commune de réaliser plus de 70% d’économies d’énergie, ce qui représente 5 000 € en moins sur sa facture annuelle d’électricité.

Le montant total des travaux d’éclairage public et d’enfouissement des lignes électriques représente 290 000 € dont 80% sont financés par le SDEHG.