Le chantier d’une nouvelle station d’épuration moderne et écologique de type lits plantés de roseaux est présenté aux élus.

Vendredi après-midi 19 mars, Jean-Yves Duclos, président du SEBCS (Syndicat des Eaux Barousse Comminges Save), accompagné de Mélanie Cabanel, directrice générale des services et de Ginette Barthié Fortassin, vice-présidente, présentait aux élus d’Ausson le chantier de la nouvelle station d’épuration.

La commune est équipée aujourd’hui d’un réseau de collecte des eaux usées et d’une station d’épuration d’une capacité de 300 Eqh (Equivalent habitants), depuis avril 2000.

Aujourd’hui, la charge d’entrée à la station est de 415 Eqh.

Suite à l’expansion démographique du village et à  la création de la zone d’activités « la Saoucette » par la Communauté de Communes Cœur et Coteaux du Comminges qui accueille notamment la chocolaterie Dardenne, le SEBCS décidait, en collaboration avec la Mairie et la Communauté de Communes et en accord avec les services de l’Etat de créer une nouvelle station d’épuration. Celle-ci sera écologique, de type lits plantés de roseaux, filière rustique. Elle aura une capacité de 650 Eqh.

« C’est une démarche environnementale », indique le président. « Au syndicat, nous favorisons ce type d’équipement moderne et écologique. Le syndicat accompagne et facilite les travaux que ne peuvent pas faire seules les collectivités. Il faut savoir que sur la zone d’activités, il y a six lots. Si nous ne construisions pas cette station, la zone ne pourrait pas se faire. »

Le montant total de ces travaux de 410.125 euros HT. Ils sont en cours d’exécution et seront terminés courant avril.

Pour cette opération, le SEBCS a obtenu 70 % de subventions de l’État dans le cadre du plan de relance, de l’Agence de l’Eau Adour Garonne et du Conseil Départemental de la Haute-Garonne pour un montant de 287.000 euros. La part restant à la charge du SEBCS est donc de 123 000 euros.