20 lauréats en Occitanie ont été retenus dans le cadre du 3° appel du fonds « mobilités actives aménagements cyclables 2020 ».

Ainsi, dans le cadre du 3° appel à projets, l’État soutient 194 projets pour une aide totale de 101 millions d’euros.

En Occitanie, 20 territoires sont lauréats pour 28 projets, recevant une aide de 11,4 millions d’euros d’investissement.

Parmi les projets soutenus, il y en a un sur la commune d’Auterive où les efforts porteront sur le lien entre deux pistes cyclables existantes ainsi qu’une création dans la zone industrielle Lavigne.

Participants à la relance, les travaux seront réalisés sans attendre et la plupart des itinéraires seront disponibles dans le courant de l’année 2021.

Pouvoir choisir d’effectuer ses déplacements à vélo suppose de mettre en place les espaces nécessaires et d’en ménager les conditions de sécurité et de développement de l’écosystème sur tout le territoire.

L’un des enjeux d’une mobilité inclusive au quotidien est de considérer le vélo comme une véritable solution de mobilité, protégé des voitures et sans gêne pour les piétons qui restent prioritaires en toute situation.

La France a encore beaucoup de marge de progression par rapport à ses voisins en matière de part modale du vélo avec à peine 3 % alors qu’il représente, par exemple, 10 % des déplacements en Allemagne et 28 % aux Pays-Bas.

Présenté en septembre 2018 par le Premier ministre, le Plan « Vélo et mobilités actives » porte une ambition inédite pour faire du vélo un mode de transport à part entière, avec 350 millions d’euros sur sept ans. Le premier appel à projets 2019 « Fonds mobilités actives – Continuités cyclables » a permis de faire émerger de nouvelles solutions pour développer l’usage du vélo dans tous les territoires. L’objectif du ministre des Transports, Jean-Baptiste Djebbari, est de tripler la part d’utilisation du vélo dans l’ensemble des déplacements du quotidien d’ici 2024, en passant de 3 à 9 %.