C’est une campagne électorale pas comme les autres que s’apprêtent à vivre les candidats aux élections départementales qui se dérouleront les 13 et 21 juin 2021. Dans un contexte de crise sanitaire sans précédent, les 4 candidats soutenus par la majorité départementale sortante ont donné le coup d’envoi à leur campagne ce vendredi 12 mars à Cazères.

C’est à la Maison Garonne que Christian Sans (conseiller départemental sortant qui ne se représente pas) a profité de l’occasion pour faire un bilan succinct de son parcours au sein de l’assemblée départementale. Il n’a pas manqué de se féliciter du travail accompli en binôme avec Sandrine Baylac qui a décidé de poursuivre l’aventure. A ses côtés, le candidat titulaire sera Loïc Gojard, responsable d’un service d’orientation à l’université Toulouse Jean Jaurès et maire de Martres-Tolosane. Les postes de remplaçants seront occupés par Nadia Mekkid, assistante parlementaire et 1ère adjointe à Latoue, et Lionel Welter, pompier professionnel et maire de L’Isle en Dodon.

L’équipe qui brigue d’occuper les rangs de l’assemblée départementale est largement rajeunie et harmonieusement répartie sur le canton puisque 2 candidats siègent à la communauté de communes Coeur et Côteaux du Comminges 5C et les 2 autres à la communauté de communes Coeur de Garonne. Il est également à noter que les accords politiques conclus sont respectés afin de permettre à l’assemblée départementale d’être représentative d’une large composante de la gauche locale :

« Cette première prise de contact à moins de 100 jours des élections, sera suivie d’autres initiatives afin de proposer un projet cohérent pour notre territoire » tiennent à souligner les candidats. « Nous voulons, malgré le contexte sanitaire que nous subissons, être au plus près des préoccupations de toutes et tous sans parti pris. L’important est d’aller à la rencontre des citoyens, des maires et des élus municipaux. Aussi nous vous disons à bientôt. »