Bien que dans la population des plus de 75 ans, certaines voies s’élèvent pour dénoncer la lenteur des inscriptions à la vaccination, celle-ci, pour le centre de Carbonne a relativement bien fonctionné. Nous avons rencontré le médecin coordonnateur Eric Jordan.

Comment se passe la vaccination à Carbonne ?

Nous avons commencé, comme le veut la procédure, par les personnes de plus de 75 ans. A ce jour, et après 4 semaines, nous avons pu injecter la première dose de vaccin à plus de 500 personnes. Nous entamons le cycle de la seconde injection dès à présent.

Où en est l’approvisionnement ?

A l’heure actuelle, nous sommes en attente de nouvelles doses. Cela entraine effectivement du retard pour les  inscriptions. Nous espérons une reprise rapide des envois, car la demande, nous en sommes conscients, est toujours pressante.

La vaccination des personnels de santé, sapeurs pompiers et personnes en contact fréquent avec les malades est-elle effective ?

Je ne peux répondre à cette question car ces personnes sont dirigées vers le centre de Muret. Je n’ai donc pas d’information à ce sujet.

Pour ce qui est de la vaccination dans vos cabinets des personnes de moins de 65 ans, que pouvez-vous nous dire ?

Tout d’abord précisons que ces injections ne sont proposées qu’à nos patients atteints de pathologies spécifiques donc prioritaires. Pour ce qui est de la Maison de santé pluri professionnelle Carbonne Volvestre de la route du Baqué, nous comptons débuter ces vaccinations d’ici la fin de semaine, au plus tard début de la semaine prochaine.