En quête d’une alimentation plus sûre et plus durable, les citoyens deviennent de plus en plus locavores, particulièrement depuis le début de la crise sanitaire. Et ce ne sont pas les chefs qui diront le contraire… Liés historiquement aux artisans et producteurs de leurs territoires, ils ont à cœur de promouvoir les circuits courts, y compris en cette période de fermeture administrative de leurs établissements. Ainsi, trois chefs n’ont pas hésité à profiter de ce repos forcé pour venir à Cazères et officialiser la labélisation Tables & Auberges de France d’un élevage de Bœuf Takumi.

Les chefs Philippe Périssas (Auberge de Préville à Boulogne sur Gesse), Olivier Andrieu (La Table d’Olivier à Samatan) et Olivier Verheecke (L’Etang d’Ô à Villemur sur Tarn) ont été reçus à la Ferme Vaccari Saint-Cizy connue pour son élevage de bovins traditionnels. Ils y ont retrouvé Céline Vaccari et son associé Brice qui viennent de se lancer dans l’élevage de bœuf Takumi, un bœuf croisé issu du mariage entre le bœuf Wagyu et une race bovine bouchère française telle que la Limousine ou encore l’Aubrac.

Après une visite guidée de l’exploitation, les chefs ont découvert les particularités de cette viande d’exception, réputée pour son persillé, sa tendreté et son goût fondant unique. Une dégustation de différentes salaisons à base de Takumi (saucisse, saucisson, chorizo et coppa) a clôturé cette magnifique matinée qui s’est déroulée sous un soleil presque printanier. Avec pas plus de 10 élevages de bœufs Takumi dans la France entière, Cazères peut aujourd’hui s’enorgueillir d’un élevage atypique donnant une viande unique en son genre.  Nul doute qu’elle se retrouvera prochainement à la carte de ces restaurants de la région (tous trois labélisés également Tables & Auberges de France).