Rugby à XIII,

Championnat de France élite 1. 10ème journée.

TOULOUSE OLYMPIQUE XIII – RACING XIII SAINT-GAUDENS: 24 – 12 (MT 22 – 4 ).

Stade Jules Ribet, dimanche 7 février

Arbitres: M. Geoffrey Poumes

Temps agréable, bonne pelouse

Vainqueurs :  4e: Minga (3, 12), Gorka (37), Wall (39); 3t: Dumas ( 3, 12, 39); 1p: Dumas (54).

Vaincus :   3e: Therond (28), Lima (49), Pezet (74)

 

Racing Saint-Gaudens : Chanet, Gorka, Minga, Delage, Sorel, Wall, Dumas, Wilshere, North, Bentley, Moliner(cap), Weetman. Sont entrés en jeu: Sentenac, Bastas, Quemener, Masuaute.

Toulouse Olympique: Laguerre, Michalak, Pezet, Fourquet, Therond (cap), Chevreton, Pallares, Ross, Bouscayrol, Boyer, Belmaaziz, Lima, Garcia,

Sont entrés en jeu: Tranier, Estruga, Faure, Cousin.

 

  • L’essentiel,

Quel joli derby, même si la victoire n’a finalement ravi qu’une seule équipe, au détriment de l’autre, frustrée, cela va de soi. Les deux équipes briguent toutes les deux la sixième place du classement général, il importait aux Saint-Gaudinois de remporter la victoire contre Toulouse pour se replacer dans cette quête et rejoindre leurs cousins toulousains au classement général du championnat, c’est chose faite.

Irrésistibles en première mi-temps, les Ours commingeois sont entrés ambitieux dans la partie. Les premiers deux essais de Kuni Minga sont inscrits dans les toutes premières minutes, le premier sur un exploit personnel en trombe sur 80 mètres de long, le second quand le Maori est à l’aboutissement d’un fantastique jeu collectif. Puis le match se tend. Les Broncos toulousains entendent crânement jouer leurs chances et montrent leurs prétentions. Le match est plaisant équilibré, difficile. Joseph Thérond réduit la marque avant que Gorka et Wall n’enfoncent à nouveau à deux reprises le clou, deux concrétisations de bon aloi qui portent à 22-4 le score à la pause.

Pris de vitesse en première mi-temps, les Toulousains se montreront bien plus dominateurs en seconde. Leur équipe est jeune est rapide, elle construit et s’attèle à saper la défense saint-gaudinoise. La pression est sans relâche. Les Commingeois sont privés de ballon mais résistent héroïquement aux attaques répétées de l’envahisseur. Lima puis Pezet marquent tour à tour en coin, deux fuites qui, m^me si elles assurent le point défensif, ne seront pas cette fois suffisantes pour renverser le match.

Au championnat, Toulouse et Saint-Gaudens sont aujourd’hui à égalité de points.

 

Hommes du match:

Saint-Gaudens: Excellent: Minga, très bons: Wall, Sentenac, bons; Delage et Bastas

Toulouse: Très bons: Bouscayrol et Lima, bons: Fourquet, Thérond, Ross.

 

Commentaires:

  • Julien Gérin entraîneur de Saint-Gaudens: “ Je retiendrai la victoire, elle nous fait du bien. C’était un match dur, difficile. Mais on a fait les efforts qu’il fallait faire pour le gagner. On a su gérer le match. On se relance au championnat, je suis content.”

Sébastien Raguin, entraîneur de Toulouse  : ” On se réveille trop tard. En première mi-temps, on offre deux occasions faciles, on donne deux essais. La seconde mi-temps, c’est nous qui la gagnons 8 à 2. Mais on court après le score. On part de beaucoup trop loin pour remporter le match.”

Cyril Moliner, capitaine du Racing Saint-Gaudinois: On est bien rentré dans le match. On a fait les efforts qu’il fallait, on avait une bonne agressivité, une envie de bien faire. Il fallait ce mental pour se relancer au championnat. En seconde période, on fait du super boulot en défense. C’est toujours bon de gagner le derby contre la préfecture, un vrai plaisir…