Championnat de France élite 1. 10ème journée.

RACING XIII SAINT-GAUDENS –  XIII LIMOUXIN : 14 – 22 (MT : 4 – 20).

Stade Jules Ribet, dimanche 31 janvier

Arbitre:JFabien Nicaud

Pluie fine intermittente, terrain gras.

Vaincus :  3E: Sorel (14, 74), Stefani (60), 1T: Dumas (60).

Vainqueurs : 5E : Flovie (4), Osuna (26), Garrouste (35), Santo (44, 49); 4T: Toreilles (5, 35, 44, 49),  3P: Toreilles (20, 29, 78)

 

Racing XIII Saint-Gaudens : Chanet, Gorka, Delage, masuaute, Sorek Wall, Dumas, Wilshere, North, Bentley, Weetman, Stefani, Moliner.

Sont entrés en jeu: Sentenac, Quemener, Bastas.

XIII Limouxin: Santo, Maurel, Mayans, Flovie, Bourrel, Toreilles, levido, Tisseyre, Liauzun, Barbaza, Péault, Vergniol, Rouch

Sont entrés en jeu: Mickalezyk, Belmaaziuz, Garrouste, Ozuna.

Dans les rangs saint-gaudinois, sur le terrain comme dans la tribune, l’évolution du score du match perdu s’est lue sur les visages déçus. Après la prestation contre Villeneuve la semaine dernière, les Ours commingeois espéraient beaucoup tirer profit de leur potentiel. Il n’en a rien été. L’espoir ne fait pas vivre, commente rageur le président du Racing Abdel Kebdani. On n’a pas été bon. A aucun moment, on a eu l’impression qu’on pouvait gagner ce match…”

Cueillis à froid par les Limouxins, les Saint-Gaudinois n’ont jamais su se mettre à la hauteur de leurs adversaires, pour le coup, revanchards et appliqués. Les Audois ont réalisé une belle partie, opportunistes dès l’entame du jeu, ouvrant le score, excellents en défense de la première à la dernière minute, batailleurs et sachant enfoncer le clou quand il le fallait pour ne jamais laisser d’espoir aux Saint-Gaudinois finalement dépassés. Les Grizzlis parviennent à creuser l’écart en première mi-temps et marquent à nouveau à trois reprises dès le début de la seconde….“ Je félicite nos joueurs, se plait à déclarer à chaud Maxime Grézèque, l’entraîneur limouxin. On a mis dans ce match tous les ingrédients nécessaires pour s’imposer. Gagner à Saint-Gaudens est une belle performance. On confirme que notre prestation face à Carcassonne la semaine dernière n’était pas un feu de paille….”

Saint-Gaudens reste forcément déçu: “On n’a pas de chef, conclut Abdel Kebdani. On a des muscles, des jambes mais pas de tête. Les Ours sont immatures… Je ne comprends pas pourquoi, en début de partie, à 4 à 6, on ne profite pas de taper les pénalités accordées…. Tout un club met tout en œuvre pour accéder à la qualification, j’espère qu’on ne décevra pas nos supporters…”

Autres Commentaires:

  • Julien Gérin, entraîneur de Saint-Gaudens: “ On n’a pas été bon, je confirme. On n’est pas bien rentré dans le match. Les joueurs étaient amorphes. On l’avait tellement bien préparé qu’on a cru qu’il était gagné d’avance. On a mis Limoux en confiance, on a construit le match à l’envers, manqué de soutien, de courses, de replacements, sans appels, en multipliant les erreurs ”.
  • Théo Delage, joueur de Saint-Gaudens: On manque encore de confiance en nous. On joue en pensant que toutes les équipes sont meilleures. On se réveille trop tard. On prend un premier essai. Puis, coups sur coups… On n’arrive pas à sortir la tête de l’eau. On est capable de faire de bonnes choses, c’est vrai. Mais on est aussi capable du pire…”
  • Mickaël Rouch, capitaine du Limouxin XIII: “C’était un match difficile. On a été bon en première mi-temps, on est parvenu à bien compléter nos chaînes. Même si on est un peu retombé dans nos travers en seconde période, on est resté bon en défense.”

Joueurs à distinguer

Racing Saint Gaudens: très bon: Sorel, Dumas; bons: Stefani, Wall, Moliner.

Limouxin XIII: excellent Santo; très bon: Toreilles; bons: Mickalezyk, Rouch, Péault.