“Solidarité Luchon”

A petiterepublique.com, malgré notre implication, nous trouvons, qu’un tel élan de générosité, n’a pas eu le soutien médiatique à la hauteur du geste. Nous avons rencontré l’initiateur de cette opération. A cette interrogation, il répond, très modestement.

Jérome Aguasca : « A la première vague de la Covid-19, j’étais tout à fait renseigné et sensibilisé, sur le sujet, (en effet son épouse travaille comme responsable d’encadrement à l’hôpital). J’ai très vite, lancé l’idée. Notre vallée terre d’accueil, ne pouvait rester sans tenter de venir en aide aux soignants. Trois amis m’ont rejoint dans cette idée d’accueillir des familles de soignants des régions les plus impactées par la première vague, soit l’Est et Paris. De nombreux propriétaires de logements de tourisme ont de suite répondu favorablement. Voilà l’affaire était lancée, les gérants des centres hospitaliers ont passé l’info. Nous n’avons pas pu contenter tout le monde, il fallait corréler les capacités d’hébergements avec les besoins des familles. Pour l’aspect médiatique, cela ne dépendait pas de nous… tant pis, c’est comme ça..!»

  • Ça parait simple, mais il y a derrière, une gestion importante. Les résultats font preuve que tout s’est bien passé. Chaque samedi à partir de mi-juin 2020, juillet, août et septembre, 80 familles de soignants ont été accueillies. Jérome Aguasca, remercie les propriétaires qui sont venus accompagnés de leurs hôtes, partager ces moments. Les commerçants, avec Luchon Passion, ont offert à chacun des cadeaux de bienvenue. Eric Azèmar, tout nouvellement élu Maire a participé à ces échanges hebdomadaires, devant le Kiosque à journaux et a chaque fois rappelé, avec Jérome Aguasca, que l’esprit de l’opération, soit un geste de remerciement envers les soignants et le témoignage de la terre d’accueil, qu’est Luchon.

Témoignages :

De Nadine, propriétaire : Mme St Martin a séjourné la semaine dernière dans mon appartement et elle était ravie. Elle a pu profiter de ses vacances avec son petit garçon qu’elle a dû faire garder pendant ces mois difficiles et tout son budget vacances a été utilisé pour payer la nounou. Elle a donc été très heureuse de bénéficier de ce séjour gratuit et de faire plein d’activités pendant cette semaine. Par chance, la piscine de la résidence était ouverte et ils ont pu se baigner. Je suis très heureuse d’avoir pu contribuer à cette initiative et de faire plaisir à une personne méritante. (En espérant que ce petit compte rendu vous confortera que votre belle idée a su apporter un peu de bonheur dans cette famille). 

De Aude et Didier … :
Voilà nos vacances se terminent ! Merci à vous tous de nous avoir permis de venir découvrir votre magnifique région. Nous garderons un excellent souvenir de ces vacances montagnardes… et repartons avec des mollets en béton. Mr et Mme Bourdette sont  très sympathiques et accueillants. Le village est splendide. Nous reviendrons c’est certain !! Encore un grand merci !!

  • Les personnels de santé, dans certains secteurs géographiques, sont toujours sur la brèche. La Covid-19 court toujours, dans nos régions la pandémie est moins présente. « Mais ses ravages sont plus pernicieux», nous confie Jérôme. Les activités de nos stations de sports d’hiver sont à l’arrêt, ce qui aura inévitablement des conséquences désastreuses sur l’économie.

Jérome Aguasca : « Notre opération Solidarité Luchon est terminée. Je crois que nous avons permis à de nombreux hôtes de découvrir les Pyrénées. En effet, au vu de l’état, pressenti, de notre économie, au sortie de cette crise, qui sait si nous nous ne nous retrouverons pas pour réfléchir à d’autres actions solidaires : aides à l’accès aux sports pour les jeunes de familles les plus démunies, par exemple ! Encore un GRAND MERCI à tous. Vive la montagne !!»