Gilles Fourties, maire, accorde à Petite République un entretien au cours duquel il revient sur l’année 2020 et dévoile les projets pour cette nouvelle année.

« La pandémie due au covid fait qu’il n’y a plus de lien social », confie le maire. « Le traditionnel repas des aînés a été annulé, tout comme les vœux à la population ou encore ceux aux agents de la commune et aux conseillers municipaux.

Nous avons la chance d’avoir sur la commune un foyer rural actif. Malheureusement, toutes les activités sont annulées. Les finances de cette structure s’en ressentent. Ses principales ressources proviennent des bourses aux vêtements qui n’ont pas eu lieu. »

Travaux réalisés en 2020

Éclairage public : tout l’éclairage public est passé avec la technologie LED. Avec la pandémie, reste une petite partie de Ponlat à réaliser. Ce sera chose faite courant du premier trimestre 2021. Une économie supplémentaire sera réalisée avec une diminution de la luminosité de 23h à 6h du matin.

Effacement des réseaux du chemin de la Feuille. Reste la partie télécom et la réfection de la voirie qui se fera en 2021.

Une micro station d’assainissement a été mise en place au foyer de Ponlat.

Rénovation du parking de l’église de Taillebourg.

Prévision de travaux sur 2021

Mise aux normes pour l’accès aux personnes à mobilité réduite. Cela concerne aussi bien Ponlat que Taillebourg. Mairie et école en font partie. Une place réservée sur le parking de la mairie sera matérialisée au sol.

Rénovation des peintures intérieures de l’église Saint Jean de Ponlat.

Une commune attractive

« Nous avons une forte demande de permis de construire. Environ quatre ou cinq par an, ce qui pour la taille de notre commune est bien. Nous avons encore deux terrains à vendre. Nous avons également de la demande pour des locations. Des jeunes couples principalement. Mais il y a peu de logements à louer au village. »

Qui dit jeunes couples, dit enfants. Ce qui pour la pérennité des écoles (RPI), est une bonne chose.

Concernant la vie économique, un permis de construire vient d’être accepté dans la zone artisanale. Le bâtiment de 1.114m² devrait être opérationnel en juillet prochain et abritera un atelier de fabrication de VTT.