Alfonso Casal, l’entraîneur  qu’il fallait au SGBC

« Un entraîneur qui sait de quoi il parle… Nous étions toutes contentes en début de saison d’apprendre que c’est Alfonso qui allait nous entraîner cette année», lâchent en chœur les basketteuses du SGBC. «Nous n’avions pas d’autres objectifs que celui de remonter en fin de saison en championnat prérégion. C’est chose faite. Même si le confinement a mis un terme prématuré à la saison, nous étions alors premières du classement de notre poule départementale. Notre accession a été validée ».

Alfonso Casal, espagnol de naissance, 40 ans et autant d’années passées sous les paniers, aujourd’hui professeur d’espagnol au lycée Bagatelle. L’homme a grandi en Andorre et c’est là qu’il a tout appris, dans son club formateur, de son sport favori. Il y a « coaché » l’équipe nationale junior avec laquelle en 2016 il est parvenu en finale du championnat du monde. Entraîneur ensuite à Beauvais, il a tout gagné, permis à l’équipe masculine picarde d’accéder en championnat régional. A Salies, même réussite, l’équipe masculine est parvenue à dominer son championnat. Après deux ans passés au lycée Bagatelle de Saint-Gaudens, il s’est rapproché du SGBC. Les deux équipes seniors, féminine et masculine, ont alors été placées sous son giron. « C’est vraiment l’entraîneur qu’il nous fallait confie la présidente du SGBC Annie Périssé. Il est expérimenté, très investi et déterminé à faire progresser nos équipes séniors ».