Au revoir et merci ! signé Paul Tian,

Voilà il l’a dit : Paul Tian arrête !  Sur le « coin de Luchon », son blog « Luchon Mag » était très fréquenté, apprécié, détenait de nombreux amis sur les réseaux sociaux. Vraiment dommage ! Il avait (le blog) cette qualité de permettre à chacun de s’exprimer, sous contrôle du seul gestionnaire Paul Tian.

Nous devons reconnaitre qu’il a favorisé, grâce aux réseaux sociaux auxquels il était rattaché, FaceBooken l’occurrence, certaines influences politiques et civiques. Bien des fois, à notre goût trop « épidermique ». Blog malheureusement voué à l’abandon, parce-que tenu par un seul homme. C’était le bébé de Paul…

  • Nous ne sommes pas, pauvres humains, faits pour construire, gérer, seuls nos projets, à un moment donné nous devons partager, échanger, régler, nos actions avec autrui. Construire une équipe, devient un impératif de survie.

Il est à  noter que l’information n’est pas une activité rentable en tant que telle. Les médias écrits vivent grâce aux investisseurs, aux aides de l’état, aux annonceurs à qui ils servent de vecteur pour faire passer leurs messages publicitaires ou les annonces. Avec l’arrivée d’Internet pratiquement tous les ménages, les annonces et la pub ont trouvé de nouveaux supports.

Paul Tian, en 2016, avait réussi à réunir quelques 150 contributeurs, pour une somme de plus de 5000€, ce qui lui permis de construire son nouveau blog LUCHON-MAG 2, lancé en 2017.

Dommage, tout ça pour ça !

Encore une fois ! Le système blog, apporte une réactivité sur les évènements, plus difficile à obtenir avec des journaux numériques, à fortiori  avec la presse écrite.

La presse en général a des difficultés à se financer en ne vendant que son seul contenu. Rares sont les journaux qui le font. Il est donc pratiquement impossible pour elle de se passer complètement de ses annonceurs. Le web a aussi changé la façon de “consommer” l’information. Ainsi de plus en plus, le lecteur réclame de l’info en continu et immédiate. La réactivité d’Internet a profondément remis en cause l’info papier. Heureusement les mensuels, les hebdomadaires ont toujours leur raison d’être en raison de l’investigation et des recherches faites pour produire des dossiers complets.

La Petite République.com et l’ensemble de son équipe te souhaitent longue vie, Paul. Tous nos meilleurs vœux à tes proches. Merci de nous avoir entretenu, du commun, parfois de l’essentiel…Toujours bien imagé.

Adishatz 

Auteurs : Lucien Espouy et Jean-Paul Chambrillon