Ingimundur est islandais, marié à Nadine, française : « Voici 25 ans que je suis expatriée en Islande. Tout naturellement, le besoin d´un retour aux racines se fait de plus en plus fort. Nous aimons la nature, les montagnes, et nous sommes très concernés par l´écologie. En 2010, nous sommes venus une première fois à Luchon pour nos vacances, puis nous avons passé d’autres séjours dans les Pyrénées. »

Ingimundur nous parle de son pays :

« ISLANDE, le pays de la glace. Comment allons- nous appeler cette île, lorsque il n´y aura plus de  glacier sur terre ? Je propose que l´on continue à la nommer Ísland (en Islandais), en mémoire de la nature avant les bêtises de l’homme. Le Groenland, l´Alaska, le Canada, la Sibérie et la Norvège sont sur la même latitude  et ça ne fait pas vraiment penser à la plage. Pourtant l‘Islande est un pays “chaud” en quelque sorte. Grâce au Golfstream, en été environ 12°C, en hiver juste au dessus de zéro. Plus de gens  meurent du  chaud et du froid en France chaque année qu´en Islande.  Un chandail, une veste, un  bonnet, des gants, comme habits suffisent pour un voyage en Islande.

Tout ou rien ? 

Avant que l’homme n´arrive avec les pelleteuses et  le béton,  la tendance était de dire qu’il n´y avait rien sur terre. Partout, l’homme a ajouté des constructions et modifié la nature,  maintenant sur terre  il est difficile de trouver de grands espaces vierges. Lorsque  finalement, on découvre un espace où il y a aucune construction, la réflexion est “Il y a rien ici !”. C’est faux, justement tout se trouve là où il n´y a rien…! Aucune agence de voyage vous dira “Venez voir le rien”, je vous le dis …venez voir le rien qui certes n´a rien à voir avec “ne rien voir”…

L´Islande compte environ 364.000 habitants en augmentation. L’île a une superficie de  103.000 km² (1/5 de la France) en  augmentation aussi,  car l’île, création volcanique sur les bords de deux plaques tectoniques, Américaine et Eurasienne. L’est et l´ouest de l’île se séparent d´environ 2 cm par an.

L’homme s´est  installé sur l’île au 9ème siècle et la population a été pendant longtemps env. de 50.000 habitants. Seul le tour de l´île était habité pour l´accès à la mer. Il reste encore beaucoup de nature en Islande.

Près de  2 millions touristes visitent l´Islande par an, en France, 200 millions.

Cela veut dire que pour un touriste en Islande, il y a 100 touristes en France, pourtant la France n’est que 5 fois plus grande. Il est  conseillé de faire appel à des professionnels pour découvrir l‘intérieur du pays où un bon 4X4 est indispensable. Le tour de l’île par la route principale est facile. En tous cas, il est impératif de réserver des logements à l´avance.

Quatre saisons rythment le pays.  Janvier-Février-Mars pour un tour au nord de l’Islande avec une ambiance arctique , ses aurores boréales.  Avril mai à cheval entre l´hiver et l´été. Les journées sont déjà longues et  il y a encore de la neige dans les montagnes. Les journées d‘hiver et d‘été s´alternent. La seule chose certaine concernant la météo islandaise est qu’elle change tout le temps, elle  fait tout simplement partie de la nature et de chaque voyage. Juin un seul jour, avec les oiseaux sur les falaises, le soleil de minuit qui touche l’horizon et remonte ensuite. Juillet- Août c‘est LA saison touristique. La fin Août et Septembre étant la période de la lumière, des couleurs grâce au retour des rayons rasants, jeux de lumière et d´ombres.“

Merci, à Ingi pour cette belle balade, de nous avoir fait découvrir ce beau pays.

C‘est avec grand plaisir que nous l‘accueillerons dans notre vallée, si l‘envie et le destin lui en offraient l‘occasion.