Justin Tarlier – Doecke, est à la tête de L’Eau à la bouche », une petite structure qui produit du Kombucha.

Le Kombucha, quèsaco ?

La base de cette boisson est le thé sucré qui est fermenté avec une mère (bactéries spécifiques au kombucha). Le processus est le même qu’avec  le vinaigre de cidre, mais il contient des bactéries et des levures probiotiques.

Au final, cette boisson ne contient pas d’alcool grâce à sa fermentation unique. Une boisson peu sucrée mais avec beaucoup de goût. Il aide au transit intestinal et booste l’énergie grâce à ses antioxydants et les traces de théine. Elle est de plus 100% bio et végan.

L’Eau à la bouche

Petite structure créée en 2018 à Rimont en Ariège. Une ambition : « nous voulons aider les gens à choisir une boisson plus saine pour leur santé et plus respectueuse de l’environnement », explique Justin, nutritionniste.  « Nous sommes trois à travailler dans l’entreprise familiale. Je m’occupe de la fermentation, du relationnel avec les clients et de la création des saveurs. Nicolas participe à l’embouteillage et livre. Enfin Juliette, ma compagne, communique sur les réseaux sociaux, ce après sa journée passée en tant que kiné. » Pour l’anecdote, Justin découvre le kombucha en Australie, son pays de résidence, avant qu’il vienne il y a trois ans en France. Pourquoi ce pays ? « J’ai rencontré Juliette au Népal alors que j’étais parti faire un treck. »

Le projet de Justin

« Nous souhaitons mettre en place une consigne pour les autres petits producteurs de boissons, confitures, miel et autres. Il faut que nous fassions l’acquisition  d’un lave-bouteilles et d’un stérilisateur. Le coût : environ 8.000€ HT.

Biocoop et la carte ETIK 

Lorsque les clients achètent à la Biocoop, ils capitalisent des points (carte ETIK). Soit ils les utilisent pour eux et obtiennent des réductions, soit ils les offrent pour un projet que Biocoop soutient. En général, c’est un projet par trimestre.

En juin dernier, l’enseigne remettait un chèque de 877€ à Tulip Santene (Fournil résistance),  pour son projet de boulangerie à Saint Bertrand de Comminges. En octobre, c’est Arthur, maraîcher à Villeneuve Lécussan, qui reçoit une somme de 1.160,05€

Cette fois, c’est un chèque de 719,93€ que se voit remettre Justin. « Merci beaucoup à la Biocoop. Cette belle somme est très importante pour notre projet. »

Biocoop Saint Gaudens : chemin de la Roche à Estancarbon.

L’Eau à la bouche : https://www.bouchekombucha.com/

Photo : L’équipe du magasin Biocoop de Saint Gaudens. 3e en partant de la gauche, Nicolas, référent du magasin. A sa droite, Samuel, co-gérant. A la droite de Justin qui tient le chèque, Isabelle, responsable ultra-frais et d’une partie de la communication extérieure à Biocoop. Et aussi Aurélia, Marie, Marie-Christine, Léa et San.