Championnat de France élite 1, 3ème journée, dimanche 22 novembre

Saint-Gaudens – Stade Jules Ribet

 

Racing XIII Saint-Gaudens – Albi Rugby League XIII: 18-12

MT : (6 – 0)

Arbitre: José Pereira

Temps ensoleillé, température idéale.

 

Vainqueurs :  3e: Dumas  (19), Minga (41), Sorel (71); 2t: Dumas (19, 41); 1p: Dumas (74)

Vaincus :  3e: Bianchini (54), Deburghgraeve (60), Dupuy (79)

Carton jaune pour Albi: Bianchini (73)

 

Les hommes du match:

Saint-Gaudens: Julian Sorel et Valentin Chanet très bons, Valentin Dumas, Franck Thibault, David Weetman bons

Albi:  Florian Degurghgraeve,  Théo Lardot, Benjamin Shea, Tyler Walton, Pierre Carivenc bons.

 

Racing Saint-Gaudens :  Chanet, Sorel, Masuaute , Minga, Delage, Stefani, Wall, Franck, Dumas, Barat, Weetman, Wilshere, Moliner (cap), 12. Stefani, 13. Bentley,

Sont entrés en jeu: Sentenac, Capparos, Anger, Quemener

Albi RL XIII: Tailhades, Pedrero, Bianchini, Lescouzeres, Deburghgraeve, Guinguet, Zauriini, Walton, Carivenc, Shea, Dupuy, Lardot, Henrion,

Sont entrés en jeu: Mazars, Molinier, Pomie, Franco

L’essentiel

On serait tenté de dire “la meilleure défense est l’attaque”, il n’en a rien été, dimanche sur la pelouse du stade Jules Ribet, à Saint-Gaudens. Opposés aux Albigeois tout aussi morts de faims qu’eux-mêmes, les Saint-Gaudinois ont montré des qualités défensives peu communes, résistant de forte belle manière aux incartades répétées des Tarnais sur leur propre ligne défensive. Vingt fois, il s’en est fallu d’un poil de tigre pour que soit vendue la peau des Ours. Avec chacune deux défaites à leur passif, les deux équipes n’ont rien lâché, livrant chacune un match engagé, pugnace et batailleur. Les Albigeois n’étaient guère venus faire de la figuration, ils ont poussé, poussé constamment leurs adversaires dans leurs derniers retranchements. Les Ours ont résisté. Il a fallu attendre vingt minutes de jeu pour voir la première incursion saint-gaudinoise dans les 22 mètres de leurs adversaires, un premier raid ponctuel soldé par le seul essai de la première période.

L’aggravation du score dès la reprise n’a pas découragé les visiteurs qui ont continué inlassablement à mener le siège de la ligne d’embut saint-gaudinoise. Une bévue de joueur et une humaine erreur d’arbitrage ont offert deux opportunités aux visiteurs, deux essais non transformés. Saint-Gaudens aurait pu douter et, comme lors des deux premières journées, céder au score dans les dernières minutes, il n’en a rien été cette fois. Combien de fois ont-ils sauvé in extremis les vélléités albigeoises? Leur défense est restée héroïque. De troisièmes essais marqués de part et d’autre en fin de match ne changeront pas la donne. Pas de gloire sans valeureux adversaires, le match a été complet: Albi a souvent pesé mais il a bien fallu un gagnant. Les Saint-Gaudinois  ont tenu et  se sont offert une première victoire méritée.

 

Les réactions:

Julien Gérin, entraîneur de Saint-Gaudens: “Superbe défense! Et quel état d’esprit!. Heureusement qu’on réussit une belle première mi-temps. On gagne le match à l’arraché, en nous montrant énormes dans les dix derniers mètres. Cette première victoire va nous faire du bien, conjurer le sort.”

Joris Canton, entraîneur de Albi RL: “ On n’a rien lâché, on y a troujours cru et cela, c’est très positif. A nous de continuer à travailler dans ce sens. Saint-Gaudens a très bien joué et mérite sa victoire.”