Ils sont en première ligne depuis le début de cette crise inédite et dramatique… Ce sont les restaurateurs et les cafetiers qualifiés de “non essentiels” et montrés du doigt, comme si la circulation du virus ne se faisait que dans ces lieux que nous affectionnons tous. Sans rentrer dans le débat, c’est plutôt dur à avaler pour toute la filière CHR qui a accepté et respecté tous les protocoles sanitaires imposés par le gouvernement, et ce, depuis le début de la pandémie! Pour quel remerciement ? Un couvre-feu d’abord, puis une fermeture totale en 24 heures pour la seconde fois en moins d’un an de ces entreprises stigmatisées à tort et déjà en grande difficultés. Tous juste sortis de 11 semaines d’arrêt au printemps et d’une saison estivale en dents de scie, elles se retrouvent de nouveau plongés dans une inactivité préjudiciable à leur survie. Sans visibilité aucune, ni de la part du conseil scientifique, ni des autorités, c’est une mosaïque de métiers qui aujourd’hui serre les dents en attendant de pouvoir entrevoir le bout du tunnel.

Avec les fêtes qui arrivent et une probable fermeture qui va encore se prolonger, il nous incombe donc de soutenir plus que jamais nos restaurateurs, nos producteurs, nos artisans des métiers de bouche, nos vignerons et tous les acteurs qui font le succès de notre art de vivre à la française… et cela de toutes les façons possibles :  ventes à emporter, livraisons, drive, click and collect etc. Passons commande! Partageons un maximum d’informations en lien avec nos adresses gourmandes préférées sur les réseaux sociaux ne serait-ce que pour les encourager et susciter l’envie!

Depuis le 12 novembre, la Région Occitanie a également ouvert la plateforme “Tous Occitariens”qui référence en ligne les restaurateurs, les traiteurs, les producteurs et les commerces alimentaires, proposant la livraison à domicile ou la vente à emporter.  Dès à présent, chacun peut géolocaliser plus de 4 000 commerces alimentaires sur une carte interactive. Un outil précieux pour rester solidaire d’une filière qui ne baisse pas les bras. Pour que tous ces métiers, symboles du patrimoine culinaire français, sortent grandis de cette épreuve, soyons plus que jamais à leurs côtés! A vos claviers!

+ d’infos sur : https://tousoccitariens.fr/