En raison des mesures sanitaires, les enfants de la commune n’ont pas pu, cette année, comme de coutume, participer à la commémoration faites aux soldats morts pour la France pendant la première guerre mondiale.

La cérémonie a bien eu lieu mais a été limitée à un nombre de personnes très restreint. Qu’à cela ne tienne, les cours moyens se sont saisis du cours d’histoire enseigné à l’école et, à leurs manières, ils ont tenu à rendre hommage à leurs poilus.

« Ce sont nos ancêtres qui ont fait la guerre et cela nous a choqués, lâche Timothée, un élève de CM2. Le sujet en classe nous a tous beaucoup intéressés et cela a rendu la leçon facile à retenir. On a appris beaucoup de choses sur le déroulement de la guerre, l’atrocité des batailles, les conditions de vie dans les tranchées… »

Le recueil de la classe au monument aux morts a suscité quelques idées : “On a tous reconnu des noms inscrits sur le monument, confie Léa, CM1, des noms de gens de notre famille, des gens qu’on connait. On a eu l’idée de les dessiner, on a fait autant de portraits de soldats posés dans leur accoutrement, avec leur casque, leur pipe et leur uniforme bleu horizon.” Les reproductions sont affichées sur la vitrine de l’école et bon nombre de curieux s’attardent, pensifs sur les images.