Comment ça fonctionne ?

Nous avons posé la question au Docteur Richard Dugast qui gère la cellule COVID19 avec ses collègues :

“Nous sommes, à la maison médicale d’Aspet, organisés en une unité de soins dédiée au Covid-19, mise en place depuis 2 semaines environ. En Comminges, 3 unités ont été ainsi organisées : Aspet-Saint-Gaudens, Saint Béat-Montréjeau, et Salies- Saint Martory – Aurignac.

Donc à Aspet nous fonctionnons en alternance avec Saint-Gaudens : Lundi et mardi: Saint-Gaudens – Mercredi : Aspet – Jeudi: Saint-Gaudens et vendredi : Aspet. Les unités sont ouvertes de 14h à 18h.

Si vous avez des symptômes évoquant le Covid19, vous appelez votre centre médical en signalant vos craintes. Il est très important de les signaler pour ne pas être mêlé à la consultation ordinaire pour la sécurité des patients et des médecins.Vous serez alors dirigé vers une infirmière spécifiquement équipée pour réaliser un prélèvement nasal (PCR) à risque pour le personnel. Le résultat est connu dans les 15 mn environ. Puis vous serez reçus, uniquement sur rendez-vous, par le médecin de l’unité Covid-19, pour vérifier également s’il ne s’agit pas d’une autre pathologie. Seuls les médecins ne faisant pas eux-mêmes partie des personnes à risques exercent dans ces unités Covid19.

Nous avons su tirer leçon du premier confinement pour organiser ce deuxième confinement, en appréhendant différemment la prise en charge des pathologies autres. Les mesures prises lors du premier confinement ont parfois eu des conséquences importantes sur les autres pathologies. A la maison médicale d’Aspet, actuellement tous les praticiens sont opérationnels, y compris les dentistes. Les consultations médicales sont aussi assurées. Pas plus de 6 personnes autorisées dans les salles d’attente”.

La semaine dernière à l’hôpital de Saint-Gaudens 18 lits destinés au Covid était occupés, en réanimation 5 lits sur 10. Sur le secteur d’Aspet, 2 patients ont été hospitalisés mais sont à ce jour sortis d’affaire. Vendredi 3 personnes ont été testées positives.