C’est lors de sa conférence de presse du 4 novembre que la présidente de région nous a donné sa vision de la réorganisation du système de santé dans notre pays

Le personnel de santé est fortement mis à l’épreuve. Cette situation démontre que l’organisation de la santé en France est trop centralisée, nécessitant aujourd’hui une réorganisation à l’image de ce qui a été fait dans les années 1980, avec succès, pour l’organisation de l’enseignement secondaire.

Si la politique de santé doit rester aux mains de l’Etat, Carole Delga propose de transférer aux Régions une partie de la compétence santé et notamment :

– L’élaboration du plan régional de santé, avec une attention particulière sur l’articulation entre médecine de ville, hôpitaux de proximité et CHU ;

– La construction, l’entretien et l’équipement des CHU et des centres hospitaliers généraux, épicentre du maillage territorial de l’offre hospitalière ;

– La régulation de l’installation des personnels soignants (démographie médicale, zonage des professionnels libéraux / expérimentation du conventionnement différencié) ;

– La responsabilité de décider des ouvertures et des fermetures de filières de formations médicales et paramédicales, de fixer les quotas d’entrée dans ces formations en lien avec la recherche et les universités. Il est également demandé le transfert de l’immobilier des instituts de formation, souvent rattachés aux hôpitaux