L’idée est partie d’une discussion entre amis : le constat qu’il y a de moins en moins d’arbres fruitiers dans notre environnement.

Certes, les particuliers en plantent dans leur jardin mais ce n’est plus le cas dans les communes. C’est de cette conclusion que l’association “Communarbre” est née, son but étant bien sûr d’assurer la plantation d’arbres fruitiers mais aussi de valoriser les ressources fruitières déjà existantes sur le territoire.

Après une rencontre avec le maire et les élus, la proposition ayant été bien accueillie, les membres de l’association se sont vus présenter des parcelles communales sur lesquelles des arbres pourront être plantés.

Lise, Fanny et Lorin sont trois amis, dynamiques et motivés. Ils espèrent que leur projet plaira et que très vite de nouveaux membres rejoindront leur groupe. Pour le moment, ils ont des besoins financiers. D’où un appel à participer d’une manière originale et collaborative : en parrainant des arbres. Car si les arbres seront placés sur des terrains communaux, c’est l’association qui en assurera le financement.

Comment fonctionne le parrainage?

La participation au parrainage est libre. Chacun peut donner ce qu’il souhaite. Mais pour ceux qui souhaiteraient parrainer un arbre dans sa totalité, le montant est de 30 euros. Les parrains ou marraines auront même la possibilité de proposer une variété.

Un projet d’embellissement pédagogique et adapté

Chaque arbre planté aura une signalétique afin de savoir de quel fruitier il s’agit. Des opérations de démonstration et d’apprentissage de taille pourront être organisés. Il s’agit donc d’embellir le village tout en introduisant un côté pédagogique et des évènements autour de cette thématique.

Les arbres choisis seront bien sûr des variétés adaptés à notre climat et qui demanderont peu d’entretien. “Communarbre” a bénéficié des conseils de l’association Arbres et paysages d’autan qui milite pour la réimplantation notamment des haies champêtres. Ainsi, parmi les variétés que l’on pourra trouver dans le village : des reinettes d’Ariège, des centrous (pommes du Volvestre), des kakis, et bien d’autres encore… Le but étant de couvrir une saisonnalité la plus large possible de mai à décembre.

Un beau projet plein de promesses qui devrait trouver rapidement des soutiens importants. Une vingtaine d’arbres fruitiers ainsi qu’une haie champêtre seront plantés afin d’embellir ce lieu de vie. Cela permettra aussi d’offrir de l’ombre aux enfants qui le fréquentent. Cette idée a d’ailleurs déclenché d’autres objectifs d’amélioration du lieu avec la possibilité d’y ajouter une table et des bancs.

Pour commencer, la première plantation devrait avoir lieu avant Noël au city parc. Une belle journée est prévue pour l’occasion, à ne pas rater.

Pour les joindre : communarbre@mailo.com ou 06 74 47 05 94. Il est également possible de rencontrer Lorin sur le marché de Montesquieu le mardi matin et Fanny, le samedi matin, au même endroit.

Et pour se cultiver un peu : Déclaration des droits de l’Arbre