Le samedi c’est jour de marché à Luchon, comme le mercredi :

Mais ce samedi 17 octobre, le service des animations avait dupliqué l’animation des ans passés. Sur le programme il était écrit :  FOIRE DE TOUSSAINT : “Cette année, la foire sera axée sur les produits artisanaux et régionaux. Ce sera l’occasion de connaitre des producteurs qui viendront pour certains d’assez loin comme le pays Basque, sans oublier nos artisans et producteurs locaux…” 

Malheureusement, elle manquait de consistance, il est vrai que cela a permis à quelques badauds de déambuler sur une petite partie des allées d’Etigny, réservée pour l’occasion au piétons.  Marc venu de la vallée voisine : “ça crée une animation et un peu de mouvement sur les allées… mais cela ne génère pas de trafic dans les commerces, un peu dans les bars peut-être..?”  Alain commerçant de plein vent :”nous avons très bien travaillé sur le marché traditionnel, mais nous remarquons que les fins de semaines sont de plus en plus fréquentées à Luchon par nos amis voisins notamment toulousains. La foire, il y a des années quelle existe…”

Quelques commerçants sédentaires, trop peu, avaient fait étal à l’extérieur. Une campagne de communication très timide a sans doute endommagé le succès de la foire de Toussaint, qui n’en a que le nom… Toussaint venant 8 jours plus tard ! L’idée, tout à fait louable d’animer le centre commerçant de la ville, dans le mois d’octobre devrait-être repensée et adaptée aux tendances. Un “super-marché” où se côtoieraient, commerces de plein vent habituels du marché, artisans, producteurs, les commerces sédentaires pourraient proposer un plus ce jour là. Quelques associations profiteraient de cette animation pour présenter leur savoir-faire. Une FOIRE quoi ! La foire d’Automne, agglomérée au Marché du Samedi : Réflexions du jour !..

Jour de marché à Luchon toute l’année : Mercredi et Samedi

Se déroule sur la Place Rouy où l’on peut trouver de formidables produits de qualité. Gel à l’entrée, port du masque obligatoire, gestes barrières à respecter.