La réalisation du crématorium de Lavernose-Lacasse va démarrer, cela a été acté voici quelques jours par la plantation symbolique d’un « arbre à mouchoirs » (un « Davidia Involucrata », pour les puristes).

En présence de Karine Brun représentant la députée madame Toutut-Picard, de Christophe Delahaye représentant la Région Occitanie et de nombreux maires des communes environnantes membres du SIVOM* SAGe*, le président sortant de ce syndicat, Alain Bertrand, a tout d’abord rappelé l’historique du projet depuis l’origine en 2009.

Puis Alain Delsol, maire de Lavernose-Lacasse et nouveau président du SAGe*, a brièvement présenté le site choisi avant que le directeur général des crématoriums de France, Alain Pouget, et Mélanie Gravant architecte chez Enzo et Rosso, accompagnée de Nathalie Perrot, aient expliqué leur travail.

La commission du Conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques (CODERST) a donné unanimement un avis favorable au projet de complexe funéraire à Lavernose-Lacasse lors de sa session du 18 juin 2020. Le préfet a émis l’arrêté autorisant la création et l’exploitation du complexe funéraire le 24 juin 2020.

L’implantation de l’ensemble funéraire occupera environ deux hectares, sur un site accessible depuis l’échangeur routier de la A64, sortie 31 «MAUZAC».

Le crématorium, qui sera mis en service en novembre 2021, sera conçu pour une activité permettant de réaliser, durant les premières années, de 300 à 800 offices au moyen d’équipements techniques conformes à la réglementation en vigueur.

SIVOM* : syndicat intercommunal à vocations multiples

SAGe* : Saudrune, Ariège, Garonne