Petite randonnée le matin avant l’assemblée générale, qui une fois de plus a montré la bonne santé de l’association.

Eco-Rando compte aujourd’hui 100 adhérents, un chiffre qui devrait augmenter dans les mois à venir.

L’assemblée générale s’est tenue sous la présidence par intérim de Marie-Thérèse Cincon, suite à la démission du président Zanconato.

Les sorties

Le rapport d’activités présenté par Marie-Claude Chambrillon indique que ce sont vingt-deux sorties pour 36 randonnées qui ont été effectuées les dimanches. Cela concerne la période   du 1er septembre 2019 au 31 août 2020. La moyenne des participants par sorties a été de 32, sauf durant le confinement où le nombre était ramené à dix. Cinq randonnées étaient annulées à cause du covid. Les sorties du jeudi sont de plus en plus plébiscitées. Elles sont accessibles à toutes et tous.  Elles se pratiquent en moyenne montagne ou sur les PR de villages. Quinze ont été organisées avec une moyenne d’une vingtaine de personnes à chaque sortie. Deux sorties de plusieurs jours étaient organisées durant la période de référence : Le Pimené regroupait neuf personnes sous la conduite de Paul Lassère et une sortie en Espagne avec Robert Juan avait la faveur de onze personnes.

La marche pour le Téléthon a réuni 94 personnes et le marché de Noël a eu son succès habituel.

Balisage

Une partie importante des ressources de l’association provient du balisage : création et entretien de sentiers PR pour la Communauté de communes Cœur et coteaux du Comminges. Ce sont dix-huit sentiers entretenus, deux créés. 157km à parcourir pour les bénévoles.  Des entretiens de GR et de PR pour le Comité départemental étaient également réalisés. Jean-Marc Blaise, responsable de la commission balisage, invite les adhérents qui ne connaissent pas encore, à venir découvrir cette activité qui se déroule toujours dans une superbe ambiance. Un regret : la suppression des repas, la cause au  covid.

Rapport financier

Présenté par Guy Pellicer. Il montre une situation saine et positive de l’association. L’achat le plus important est celui des licences auprès de la fédération. Cette année, achat d’un ordinateur portable et de nombreux DVA (Détecteurs de victimes d’avalanches).

Tous les rapports ont été approuvés à la majorité des membres présents ou représentés.

Le conseil d’administration

Il est constitué de neuf membres. Deux démissionnent : Jean-Michel Zanconato, également président et Marie-Claude Chambrillon, par ailleurs secrétaire. Ils ne se représentent pas. Deux nouvelles candidatures : Philippe Hiret et Jean-Paul Chambrillon, toutes eux approuvées par l’ensemble des membres présents. Les autres membres : Jean-Marc Blaise, Marie-Jeanne Gailliardot, Jean-François Babin, Marie-Thérèse Cinçon, Guy Pellicer, Martine Barousse et Antoine Machado. Le bureau sera élu lors d’une réunion de ce CA le jeudi 1er octobre.

2021

Marie-Thérèse Cincon rappelle que l’esprit Eco-Rando doit perdurer : les randonnées doivent se faire dans un esprit de convivialité et non de compétition. Un débriefing sera effectué après chaque sortie et ce avant de se séparer.

La sécurité est également le maître mot de l’association. A ce titre, plusieurs formations sont prévues, tant du côté animateurs de sorties que secourisme (avec la Croix rouge). Il est également envisagé de prendre les services de guides de haute-montagne pour des sorties spécifiques.

Suite à la demande de certains adhérents, une initiation à l’orientation est prévue et sera conduite par Paul Lassère. Par contre, c’est un non pour l’initiation à l’escalade.

Enfin, une augmentation de la licence de 2€ (au profit du club), est approuvée.

Le nouveau Conseil d’administration