« Musée vivant » l’Ecomusée Cagire-Pyrénées, une collection de 200 cycles en vue !!

L’Ecomusée :

L’idée de départ de quelques passionnés de la commune d’ESTADENS était de rassembler des objets, témoins de la vie quotidienne, agricoles, artisanales, manufactures et de les exposer dans un lieu qui permettrait l’accueil de visiteurs, l’Ecomusée est né, il y a 5ans.

Deux objectifs principaux ont guidé la démarche : Transmettre aux jeunes générations et mettre en place un projet de qualité. Des personnes, compétentes qualifiées, étoffent l’offre de l’Association présidée par Georges BARES.  En ce moment, la commune travaille à l’aménagement d’une ancienne église, en salles d’expositions et salles de conférences.

Nathalie ROUCH, chargée de mission auprès de l’Ecomusée : « il s’agit d’un Musée Vivant, qui se distribue sur le territoire. Un certain nombre de partenaires ont signé la charte et participent par leur savoir faire à nos principaux objectifs : Valoriser le patrimoine matériel et immatériel, proposer des actions éducatives et pédagogiques pour les scolaires. »

Après, l’histoire, les activités agraires, la musique, les instruments, l’artisanat du bois,etc. L’écomusée Cagire Pyrénées souhaite sauvegarder et garder sur le Comminges une collection de vélos anciens :

Une collection créée par Claude Lachot, dès l’âge de 14 ans. A l’époque, avec son «  LA PERLE vert» de 1953, il parcourt 30 à 40 kms par jour pour se rendre à son travail. A 16 ans, il effectue déjà 100 kms par jour. Alors germe une idée folle qu’il concrétise : réaliser son 1er tour d’Europe. Un tour de 6 000 kms qu’il réalise en 5 semaines avec seulement quelques francs en poche. Mais c’est à Antibes que se concrétise professionnellement sa passion. Il travaille alors dans un atelier de réparation de cycles pour les professionnels qui lui permettaient de faire quelques entraînements avec eux.

L’Ecomusée a lancé une collecte, (association reconnue d’intérêt public. Défiscalisation à hauteur de 66%) cet argent, servira à acquérir la collection d’anciens vélos, livres, affiches, cartes, documents, mais aussi à assumer les frais immatériels liés à la collection (frais administratifs, frais de transport de la collection).

Le Comminges pourrait devenir, « LA » Destination vélo de référence en France. Il n’est pas utopique d’en rêver ! De par la présence de nombreux sites, cols, arrivées mythiques, qui ont fait la renommée du Tour de France. Ceux-ci associés aux efforts fait par le Département sur le réseau de pistes cyclables. Ainsi que l’existence de nombreuses manifestations autour de la bicyclette, sur le territoire, lui-même, de tradition industrielle vélo (a vu la naissance de Sunn bikes) et la proximité de fabricants de renommée internationale.

Cette collection, 200 vélos, affiches, des livres, pièces, accessoires, etc, donnera naissance à un lieu ressource, autour du vélo d’hier et de demain, pour les Ecoles, pourra accompagner les grands projets d’animations autour de ce sport en pleine expansion. Profitera à l’image culturelle pour les professionnels du vélo. Quelques-uns ont tout de suite adhéré à l’opération de collecte de fonds et y voient un grand atout touristique.

« Aujourd’hui les fonds recueillis sont trop peu importants pour verrouiller cette affaire. Mais il ne peut être envisageable de passer à côté d’une telle valeur ajoutée pour notre patrimoine. »

Contacts :

http://www.estadens.fr/ecomusee

soutien :

Mairie, le Plan 31160 ESTADENS

 

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Derniers articles

Ne manquez plus un article :