Fausse alerte, il y avait bien , par ce clair après midi de samedi, des soldats l’arme à la main dans les rues du village, mais il s’agissait d’une reconstitution historique.

L’association “Les Diables bruns” spécialisée dans les reconstitutions historiques des guerres 14/18 et 39/45 a transformé le village d’Aspet en une ville occupée par les allemands durant la seconde guerre mondiale. Cette association a déjà opéré dans le secteur, à Montsaunes pour le centenaire de l’armistice en 14/18, offrant un spectacle saisissant d’authenticité.

La chaîne de télévision RMC tourne une série de documentaire sur les grandes villes occupées. Ces tragiques épisodes se sont, en fait, déroulées à Clermond-Ferrand. Aspet a servi de décor à ces scènes pour des questions de commodités et également parce-que des endroits s’y prêtaient. Le Café Français a ainsi été le théâtre d’une violente scène de rafle (Clermond-Ferrand – Novembre 43) qui a mis Aspet en ébullition par ce bel après midi de week-end, où les gens en dilettante aux terrasses des cafés, curieux et étonnés ont vu s’agiter tous ces personnages magnifiquement costumés, armés, casqués, violents auxquels venaient encore s’ajouter l’équipe de tournage apaisant un peu l’ambiance.

Plusieurs scènes ont été ainsi filmées en différents lieux, les caves de Saint Jean Baptiste, la rue Augustus Saint-Gaudens, le parvis de l’église… En Comminges l’équipe a tourné aussi au collège Leclerc de Saint-Gaudens, et sur l’aire d’envol des parapentes à Herran. Marie Christine Llorens, mairesse de Montsaunes soutient ce projet avec sa commune, allant même jusqu’à donner de sa personne en rejoignant l’équipe de figuration des “Diables bruns”.

Toute l’équipe de RMC télévision remercie chaleureusement, pour le très bon accueil partout en Comminges, le soutien chaleureux du service culture de la municipalité d’Aspet, de Monsaunes et tous les partenaires locaux. Les épisodes précédents sont disponibles en replay quant à ces épisodes tournées actuellement ils seront diffusés en novembre et décembre 2020