La Barousse est un territoire où l’été il y a de nombreuses animations. Notamment au petit village de Sarp, très dynamique.

Samedi 15 août, l’agitation est grande dans l’espace ombragé derrière la salle des fêtes et dans le grand verger. A l’entrée du site, masques jetables et gel hydro-alcoolique à disposition.

Une trentaine d’artisans et… un piano à queue

Une trentaine d’artisans et de producteurs de toutes sortes s’est installée sous les frondaisons. On y trouve aussi bien du miel, de la bière, des crêpes, des glaces maison, que des bijoux fantaisies, des plants, des légumes, du fromage (de Barousse, bien entendu), etc.

Et au milieu de la place trône sous une pergola, un piano à queue prêté par Samuel Lefèvre, facteur de piano à Albi. Mathieu Metz d’Ilheu joue des morceaux de sa composition. Accompagné par moment d’un saxophoniste ou encore d’un joueur de flûte de pan.

Battage à l’ancienne et sculpture sur bois

Dans le verger, c’est le battage à l’ancienne mené par René Vinco qui a amené pour l’occasion, tracteurs et batteuse. Aux manettes, les trois mousquetaires de la Barousse : Jean-Louis, Guy et Daniel, aidés dans leur tâche par Guillaume. Du bruit, de la poussière, mais surtout de la bonne humeur.

Du bruit il y en avait également avec Felipe Romero de Galié, qui exécutait à la tronçonneuse, la sculpture d’un desman, animal emblématique des Pyrénées, dans une bille de bois.

Exposition de voitures anciennes

Toujours dans le verger, les Barou’deuchs exposent leurs superbes 2CV et dérivés. Quelques Coccinelles également et même un combi. L’Amicale des Automobiles Anciennes du Mont Royal de Montréjeau était également invitée et présentait une quinzaine de belles anciennes.

Un peu plus loin, le boulanger faisait cuire le pain dans le four construit par la commune sous l’impulsion de son maire Robert Forasté. La queue se formait pour acheter du pain tout chaud et naturel.

Quant à l’association Serpettes et chaudrons, elle initiait les visiteurs sur les plantes, leurs bienfaits et leurs utilisations.

Bref, une journée remplie et festive où les visiteurs furent nombreux, et ce dans la plus grande convivialité et le respect des gestes barrière.

On peut remarquer qu’avec de la volonté, nul besoin d’être une grosse agglomération (Sarp compte à peine plus de 100 habitants), il est possible d’organiser des évènements festifs et de qualité.