A J-30 du Tour de France, près de 50 cyclistes (femmes et hommes confondus) ont pris le départ de Cazères dans le cadre de la course solidaire “Donnons des Elles au Vélo”.

Au préalable ils ont été accueillis par le maire Michel Oliva et Pierre Lafranqui (référent Tour de France) pour un petit déjeuner à la Maison Garonne. Bien plus qu’une simple course cycliste, il s’agit d’une véritable randonnée militante avec l’objectif de porter haut les couleurs de l’égalité femme/homme dans le sport. Car le constat est là. Depuis 1989, il n’existe plus de course cycliste par étapes féminine en France. Née en 2015, l’opération DDEAV œuvre chaque année pour la renaissance de ce type d’épreuve féminine en France et dans le monde, dans un souci de visibilité et d’égalité sportive entre les femmes et les hommes.

Une véritable répétition générale pour la municipalité de Cazères qui accueillera la 8e étape de la grande boucle le 5 septembre prochain. La 6e édition de l’opération DDEAV, qui se déroule du 29 juillet au 20 août, a donc pris le départ sur le pont de Cazères à 8h30, sous un soleil radieux, pour l’étape Cazères-Loudenvielle (142 km)  à l’identique du peloton masculin dans un mois.