Portet d’Aspet, l’exposition est ouverte tous les après midi jusqu’à fin août.

Les adeptes de la République Autonome de Portet d’Aspet se sont mobilisés pour participer au financement des travaux de réhabilitation de l’église. L’exposition de peinture est ouverte au public depuis le vendredi 24 juillet, tous les après-midi de 14h30 à 18h30 et ce jusqu’au 30 août. Sur l’exposition aussi la présentation du projet de réhabilitation par le cabinet d’architecture Archéa d’Arbas.

Diverses sources de collectage de fonds ont été mis en place : la vente des œuvres de l’exposition (une trentaine d’œuvres), d’une  plaquette composée par Marie- France et sa fille à partir de dessins fait par Cati Breslin plasticienne porteraise, reproduction d’œuvres, le contenu du chapeau du concert de Chiara, ainsi qu’un DVD (collectage de témoignages d’anciens de Portet) fait en collaboration avec JP Ferré, spécialiste du sujet. Cette manne s’ajoutera aux diverses subventions demandées aux institutions : souscription lancée par la fondation du patrimoine, demande au conseil départemental, attribution du conseil Régional de 20 000€, fonds de concours de l’intercommunalité Cagire Garonne Salat, dotations de l’Etat pour les travaux ruraux.

M-France Puntil conseillère municipale, une des instigatrice de cette action explique, pourquoi une déclaration de République Autonome : ” Le but de la création de la République Autonome de Portet est de créer du lien entre les porterais, d’animer le village et également participer au maintien du patrimoine, comme ici.  L’idée de nous déclarer République Autonome, ce qui est un canular, bien sûr, est parti d’un délire entre voisins. Canular, oui, mais qui trouve sa source dans la position géographique du village, “perdu” au fond de la vallée, situé à très peu de kilomètres de l’Ariège mais dépendant de la Haute-Garonne, département séparé de Portet d’Aspet par un col du même nom, donc on se sent un peu oublié de la république”. Heureusement les  habitants, les estivants soutenus par leur maire, Roland Ousset,  relèvent la tête et ont à cœur de sauvegarder leur patrimoine et de créer des animations, même par temps difficiles de contraintes sanitaires.

Gil Roy, genevois porterais fait parti de ces bénévoles. Il est  commissaire de l’exposition, passionné de patrimoine et d’art, et a, quant à lui recruté les artistes, organisé la scénographie de l’exposition et, est globalement très impliqué dans la vie du village avec le souci d’y apporter animations et plaisirs dans le lien social. Son fils a créé le blason de cette république d’un nouveau genre.

Roger Lorho en a profité pour offrir à la mairie un ouvrage sur Portet d’Aspet qui pourra être édité à la demande.

Informations facebook : https://www.facebook.com/republicainsporterais/about.