Le refuge des Capucines est un refuge pour chiens qui se situe à Cazères. La période d’été est toujours compliquée pour les refuges car ils subissent les abandons de l’été.

Mais, même en été, certaines histoires se terminent bien car des adoptions ont aussi lieu.

J’ai rencontré une adoptante qui a accepté de témoigner :

“Cela faisait un moment que j’envisageais de reprendre un chien, le mien est mort il y a quelques années et ça a été très difficile à vivre. Après quelques semaines de réflexion, j’ai décidé que c’était le moment.

Je suis donc allée au refuge des Capucines qui est proche de chez moi. L’accueil a été super. La bénévole qui m’a reçu m’a d’abord demandé si j’avais des préférences et des exigences. A priori, la seule était que j’ai un enfant en bas âge et il fallait que ça se passe bien avec lui. Elle m’a donc fait visiter le refuge et présenté tous les protégés. Bien sûr, certains ne pouvaient correspondre à mes critères et elle me les a donc déconseillés de suite. Puis, j’ai vu un chien  et j’ai eu le coup de foudre. J’ai pu, accompagné des mes enfants, aller lui faire faire une balade, histoire de faire connaissance. Et ça c’est tout de suite bien passé. J’ai donc réservé Dumbo. Il n’était pas possible pour plusieurs raisons de le prendre de suite. Je suis donc allée le voir tous les jours au refuge. Ça fait partie des bons côtés du refuge, j’ai pu le promener, le brosser, passer du temps avec lui avant qu’il prenne ses nouveaux quartiers dans mon jardin”

L’histoire de Dumbo

Dumbo est arrivé un mardi du mois de juillet. Ses anciens propriétaires ont dû s’en séparer. Son adoptante est passée le jeudi suivant. Il aura donc eu la chance de ne pas rester très longtemps au refuge et surtout, il n’a pas été abandonné dans la rue ou attaché. Bientôt, il ira vivre dans une famille qui en prendra grand soin, dans un grand jardin à la campagne.

Ce n’est hélas pas le cas de tous les protégés des Capucines. Certains restent des années. Leur histoire est parfois obscure, souvent inconnue, ce qui complique le processus d’adoption.

L’adoptante de Dumbo : “Adopter un chien dans un refuge est effectivement une démarche qui peut être considérée comme particulière. Mais en réalité, elle est naturelle. Trop de chiens sont en attente d’une famille. C’est vrai que j’ai eu de la chance, j’ai craqué tout de suite. Mais si cela n’avait pas été le cas, j’y serais retournée régulièrement. Il y a beaucoup d’avantages à adopter en refuge. Notamment, l’animal que l’on choisit est déjà identifié, vacciné, il a reçu tous les soins dont il avait besoin. Et on peut bénéficier de nombreux conseils, les bénévoles connaissent les chiens en général et en particulier. Ils savent déterminer en fonction des envies et des critères de choix le mieux pour les adoptants. Quand on décide de prendre un animal, je pense que ça vaut le coup au moins d’aller voir et de discuter”.

Dimanche, c’est journée portes ouvertes de 9h30 à 17h, l’occasion d’aller rendre une visite aux protégés et pourquoi pas de les promener, les caresser…

Le refuge des Capucines se situe Avenue de la Brioulette, 31220 Cazères. Téléphone : 05 61 87 28 11

Page Facebook : https://www.facebook.com/CapucineChiens