Depuis ce jeudi 16 juillet, Gérard Capblanquet n’est plus le président de la Communauté de Communes Cœur de Garonne. Après 3 années passées à sa tête, il laisse la place au maire de Bérat, Paul-Marie Blanc. C’est dans la salle des fêtes de Cazères que s’est tenue l’élection du nouveau conseil communautaire et de son organe exécutif. Ne pouvant accueillir le public qui souhaitait assister à cette élection, compte tenu des mesures sanitaires et de distanciation, la Communauté de Communes l’a diffusé en direct  sur son site internet.

La présidence s’est jouée entre Pierre Lagarrigue (maire du Fousseret) et Paul-Marie Blanc (maire de Bérat). Ce dernier a été élu avec 50 voix contre 34 pour son adversaire (87 votants). Âgé de 48 ans et maire de Bérat depuis 2014, Paul-Marie Blanc n’a pas manqué de salué le travail réalisé par son prédécesseur Gérard Capblanquet. Il s’est présenté comme “un président désireux de bâtir les bases d’une collaboration efficace”. En plus de poursuivre les projets déjà lancés, il entend (re)prendre son bâton de pèlerin pour venir à la rencontre des 48 maires du territoire, accompagné de ses agents pour mieux comprendre les attentes de chacun:

“Nous commençons ce mandat dans une crise sanitaire mondiale qui générera une crise économique et sociale. Cette crise nous oblige à une solidarité sans faille et de fait une solidarité entre les territoires, car c’est le sens même d’une communauté de communes. Je suis déterminé à améliorer les relations entre nos communes et notre communauté de communes pour une meilleure adhésion de tous, et je souhaite d’ores et déjà organiser une conférence des maires dès la rentrée pour débattre de toutes les questions qui se posent et surtout chercher des solutions. Les conseils communautaires seront délocalisés dans les salles des fêtes des municipalités, ceci permettant de faire connaissance avec nos villages. Je rajouterai qu’il nous appartient à tous de bien connaitre notre patrimoine pour en être les meilleurs ambassadeurs. Cela concerne aussi nos zones d’activités et nos zones industrielles, sans oublier nos équipements publics. Nous avons un avenir commun et j’y mettrai toute mon énergie pour que chacun y trouve sa place et puisse apporter sa pierre à l’édifice”.

De son côté Gérard Capblanquet a témoigné de son départ sans une certaine émotion mais avec “le sentiment du travail bien fait et aucune crainte sur l’avenir grâce à la présence des anciens mais aussi des jeunes élus au sein du conseil communautaire”.

Ont été élus vice-présidents:

1er vice-président : Pierre Lagarrigue (Le Fousseret) – Développement durable, et transition énergétique/mobilité

2ème vice-président: Christian Cazalot (Castelnau-Picampeau) – Finances

3ème vice-président: Christian Sans (Boussens) – Développement économique

4ème vice-président: François Deprez (Saint-Elix-Le-Château) – Gestion des déchets

5ème vice-président: François Vives (Sainte-Foy de Peyrolières) – Communication, relations avec les communes

6ème vice-président: Jennifer Courtois-Périssé (Rieumes) – Habitat

7ème vice-président: Pierre-Alain Dintilhac (Labastide-Clermont) – Cycle de l’eau

8ème vice-président: Julie Albouy (Francon) – Petite enfance

9ème vice-président: Ahmed Hamadi (Cazères) – Enfance/Jeunesse

10ème vice-président: Frédéric Pasian (Lherm) – Voirie

11ème vice-président: Joseph Toffolon (Savères) – Culture/Patrimoine

12ème vice-président: Roger Duzert (Poucharramet) – Bâtiments communautaires et travaux

13ème vice-président: Jacques Servat (Le Plan) – Solidarité

14ème vice-président: Appoline Mallet (Rieumes) – Action Sociale

15ème vice-président: Loïc Gojard (Martres Tolosane) – Tourisme