Le 22 décembre 2018, Julie Bonnafous, vitrailliste à Auch, déposait les vitraux, signés Louis Victor Gesta, surplombant la porte d’entrée de la chapelle Notre Dame des 7 Douleurs, celle-ci le corps transpercé de 7 épées. Ce mercredi 17 juin, elle venait les remettre en place.

Elle était attendue par Marie-Hélène Fontaneau, fraîchement élue maire. Celle-ci était entourée de Frédéric Jamois et Alain Krstenik, adjoints et de Henri Charles Neri, conseiller municipal. Bernard Lalande, président de la Mémoire de Saint Plancard était bien entendu présent, d’autant que la chapelle est construite sur son terrain et qu’il est à l’origine du projet. Deux membres du club des 4, ayant participé financièrement étaient là également.

Un peu d’histoire :

Cette chapelle du 18e siècle autrefois s’appelait la chapelle de l’enclos d’Estrampes, du nom de l’ancien propriétaire du terrain. Elle était destinée à l’origine à être une sépulture familiale. Passée dans le domaine public en 1905, lors de la séparation de l’Etat et des Eglises, cette chapelle a servi pour les offices religieux, les processions et le catéchisme.

Julie-Bonnafous :

Vitrailliste à Auch après avoir exercé à Martres Tolosane. Après avoir découvert le travail du verre en Irlande, elle suit durant trois années des cours à l’école des métiers d’art d’Arras. Elle exerce deux ans chez le maître artisan toulousain, Jean- Dominique Fleury, et une autre année à Condom. Avant de se mettre à son compte, elle passe une année au Québec afin d’apprendre d’autres techniques.

https://atelierjuliebonnafous.jimdofree.com/

Le financement :

Ont participé au financement, outre le club des 4, la mairie et des personnes privées.

A noter que l’employé communal, Philippe Dufau a remis en état la porte d’entrée en bois.