Serge Larqué, 1er adjoint à la mairie, affrontera au second tour des municipales le 28 juin prochain, Patrick Saulneron, maire sortant (https://www.petiterepublique.com/2020/06/16/gourdan-polignan-municipales-2020-2e-tour-dimanche-28-juin/). Il s’intéresse de près au patrimoine local, connu et moins connu. Nous reproduisons, ci-dessous, in-extenso, son texte concernant un château féodal qui surplombait la commune.

« Notre territoire, notre histoire, notre patrimoine et notre mémoire en 2020.

L’histoire.

Aujourd’hui, nous, les Gourdanais, vivons sur un territoire riche de son histoire. Ce passé nous appartient, il est notre richesse à tous, notre héritage. Cet héritage, il est à la fois matériel et immatériel, nous en sommes les obligés, les gardiens des souvenirs. Nous, les habitants, avons le devoir de le préserver, de le transmettre aux générations actuelles et futures. La question étant : comment le faire vivre ?  Tout simplement  avec les moyens disponibles : l’écriture, les médias, la communication orale (parlée et chantée, comme autrefois) et aussi par nos actions matérielles et surtout, nos convictions !

Par bonheur, il est dans notre village des personnes, parmi nos aînés, qui ont gardé, profondément ancré en elles, le souvenir de  ce qu’était notre cité  il y a plusieurs décennies.

Témoins passionnés, conteurs infatigables, armés de la force de leurs convictions, pouvant témoigner des lieux, des gens, et surtout témoins des transformations contemporaines (pas toujours heureuses).

Bref, des témoins directs de ce qu’était la vie des femmes et des hommes d’autrefois : c’est-à-dire chaleureuse, conviviale, solidaire, laborieuse et combien  fraternelle …

Par bonheur, il est un enfant né à  Gourdan-Polignan, parmi nos aînés, qui en connaît beaucoup sur son village, pour y avoir vécu sans interruption, excepté durant son service militaire qui le conduisit en Afrique pour une interminable période de vingt-huit mois …

Ça a dû être très  long pour André !  Oui, il s’agit bien de lui : l’ami attachant, notre proche voisin

André Dulon !  Lequel,   au détour d’une conversation, nous a fait connaître que Gourdan possédait lui aussi son  château féodal au XII e siècle !  La preuve étant une vielle carte postale,  jaunie de plus de soixante-dix ans,  montrant le versant ouest du Bouchet, en  surplomb de la Garonne,  face au Pic du Midi, et surtout faisant apparaître les vestiges du château féodal en ruine…

Le personnage visible est bien madame Berthe Castex épouse d’Edouard Castex, tous deux disparus.

André, et avec lui quelques autres de ses amis du village seraient ravis de pouvoir recréer cet édifice de pierres, qu’ils ont  côtoyé durant leur enfance ;  et par chance, il en est d’autres qui partagent sa « folie ».

Nous, nous dirions plutôt : son rêve. Oui, car pour les rêves l’âge ne compte point !  N’est-ce pas ?

Une fois rendus sur les lieux, nous avons constaté qu’à l’époque, l’entreprise en charge de l’exploitation des carrières du Bouchet, sans scrupules avait dynamité les « Muraillettes » construites en  pierres sèches, mais debout tout de même depuis huit siècles : la rentabilité immédiate prévalant !  Surtout qu’il fallait  laisser la  place à la route de desserte donnant accès au niveau supérieur ;  pas question de contourner le monument en ruine…On n’allait pas s’embarrasser pour si peu de chose ! …

Sachez, amis et défenseurs du patrimoine, qu’André a encore de belles surprises à nous dévoiler ! 

La politique :

Nous,  «Engagés pour Gourdan-Polignan»  comprenons la démarche légitime de nos aînés.

Nous la soutenons avec conviction car elle correspond parfaitement à notre programme, et dès l’instant où les électeurs de notre commune nous en donneront le pouvoir, il va de soi, que nous présenterons et  porterons ce  projet en vue de son aboutissement.

Notre plus grand souhait étant de redonner un espoir à la population de notre village, une fierté, une réelle dynamique intergénérationnelle, dans une commune redevenue enfin sûre, attrayante, propre, embellie, écologique, fraternelle et vivante. Pour cela, nous comptons sur vous, comme vous pourrez compter sur nous.

Le rendez-vous à ne pas manquer c’est le dimanche 28 juin : venez nombreux !

Pour notre village riche et fier de son histoire avec une équipe respectueuse  de ses habitants

Choisissez la liste : Serge Larqué.

 

« Engagés pour  Gourdan-Polignan »,  Ce n’est pas qu’un slogan ! »