De nombreuses initiatives individuelles ou collectives naissaient avec le confinement. La MJC en a coordonné et soutenu certaines. Cet élan citoyen pourrait dans l’avenir inspirer l’élaboration d’une politique publique locale.

Durant cette période de confinement, les activités habituelles de la MJC ont été annulées. Toutefois, un accueil physique était maintenu. Il a permis de préserver l’échange, la réflexion ou encore la prise de responsabilité entre citoyens désireux d’agir durant cette crise sanitaire.

Des intervenant-tes, pilates, flamenco, clown, trouvaient des solutions pour maintenir leur activité. Ils ont également entretenu la relation avec leurs adhérents au moyen de leurs pages Facebook.

Certains-nes même ont pu reprendre leur activité aidés-es en cela par d’autres citoyens-nes de Montréjeau et de villages alentours qui leur ont ouvert leurs espaces personnels.

En parallèle avec la municipalité, la MJC affichait sur sa vitrine des informations utiles aux citoyens pendant la période confinement. Son local  s’est également transformé en espace de coworking et d’aide à l’utilisation des TIC (connexion, utilisation des outils, Zoom).

L’Espace Familles était présent pour apporter une aide aux familles dans l’accompagnement de la scolarité de leurs enfants (photocopies de devoirs). Certains de leurs membres constituaient un premier groupe de couturières qui ont fabriqué des masques barrière. La MJC s’est vue confier par la municipalité la coordination locale de cette fabrication qu’elle avait impulsée auprès des citoyens-es.

Enfin, cette Maison pour Tous aura soutenu diverses initiatives de solidarité individuelles et associatives (masques de l’association Arts Créatifs Montréjeaulais,  badges de Michel Bazin), et adresser des signes d’encouragement et de reconnaissance aux EHPAD locaux (café, croissants).

Fabien Guenet, directeur de l’institution, souhaite ardemment que cet élan de générosité et d’initiatives citoyennes puisse se prolonger au-delà de la période de crise sanitaire. En d’autres termes, il s’agit de déployer avec le soutien municipal, des coordinations d’acteurs du territoire propices à l’épanouissement de projets collectifs. En d’autres termes, avancer vers une co-construction des politiques publiques locales.

En attendant les prochaines annonces gouvernementales et leurs déclinaisons préfectorales et communales attendues pour le 21 juin, la MJC prépare les actions estivales en direction des adultes, des enfants et des jeunes. Pour ces derniers, ce seront des visioconférences avec les MJC de St Gaudens et  de l’Isle-en-Dodon.