Ambiance plus que conviviale, plutôt fraternelle comme le souligne Christine qui reçoit aujourd’hui ses invités. Oui, aujourd’hui, les pionnières  de l’aventure, lancées dans la fabrication des masques à Landorthe ( CNI ), sont là pour partager un repas autour d’une succulente paella. Christine Nayrac tenait absolument à  remercier toute cette équipe qui au quotidien pendant près de 3 mois a disputé un marathon de la couture.  Les couturières ont laissé leur machine, aiguilles et fils pour profiter d’une atmosphère détendue et partager assiette en main les souvenirs accumulés au cours de cette période passée  à confectionner des masques. Une véritable fourmilière à l’oeuvre contre le temps …

Une bataille qui valait la peine d’être menée et vécue. Deux mois de sacrifices personnels passées à coudre, contrôler chaque masque, la peur de ne pas y arriver. Ici on est passé par tous les états d’âme : des moments de joie, de stress se sont entremêlés et ont renforcé les liens. Pour toutes ces personnes, la vie et le regard sur l’autre ne seront plus comme avant. On devine l’émotion derrière chaque propos. On a travaillé certes mais on a aussi beaucoup échangé, appris à se connaître , partager ses passions, le goût du théâtre, la lecture, la peinture. N’en déplaise aux esprits chagrins qui ont pu malheureusement égratigner cette entreprise, l’essentiel était ailleurs… Ces”drôles de dames” n’ont pas joué un rôle, elles ont tout simplement laissé parler leur coeur. Si quelques unes ont pu se libérer pour ces instants bien particuliers, il ne faut pas oublier que près de 150 personnes de près ou de loin ont participé à cette aventure solidaire.

On va continuer sur la zone Europa…

Dans un autre contexte, dans quelques jours, sur la zone Europa l’entreprise CNI s’installe. Christine Nayrac De Chabalier a enfin trouvé un local pour poursuivre cette activité . Les conditions ne seront pas les mêmes, nous reviendrons sur cet aspect là, mais en attendant l’heure est au plaisir et aux remerciements. Christine a chaleureusement remercié son équipe et les paroles d’Henry Ford  ont pris ici toute leur dimension : “Se réunir est un début; rester ensemble est un progrès; travailler ensemble est la réussite”!