Et oui pendant de nombreuses années la fête de Luchon a été carrément oubliée !

Dans les dernières décennies un bal était organisé place du marché, animé par un orchestre ou par un disc-jockey. Devant le peu d’engouement auprès des autochtones et même des touristes cette animation fut abandonnée.
En 2017, Michel Maffrand propose l’idée de renouer avec ce qu’étaient les bals des Fêtes de nos villages. Le XV Août fête patronale de la ville, le pas fût franchi, avec la volonté de quelques passionnés de musiques, des défenseurs de la culture gasconne et bien sûr avec l’appui de la commune. Jean-Pierre Bastié alors 1er adjoint de Louis ferré a tout de suite adhéré au projet. En 2019, l’an passé donc, le Bal Gascon s’est étendu en prolongation de la cérémonie en l’honneur des Guides de montagne et de la messe de l’Assomption, en plein air, au kiosque à musique. L’association « Era Pastorala » aidée de 2 autres associations sportives « Ski club Luchon-Superbagnères » et le « Luchon- Louron Cyclisme » ont animé le parc des Quinconces, en proposant divers jeux. La société des guides  animait un atelier escalade sur le parvis des thermes, une animation autour du jeu de quilles de neuf, etc. Luchon Passion, l’association des commerçants a, quant à elle, géré un “marché artisanal” durant toute la journée.

Durant une partie de l’après-midi plus de 60 chanteurs ont interprété des chants traditionnels de nos vallées, dans différents bars de la ville exécutant une vingtaine de « cantéras » rencontrant un vif succès. Tout ce petit monde finira à table sous les tilleuls des Quinconces pour prolonger en chansons et danses avec les 30 musiciens locaux réunis pour l’actualité et le « Bal Gascon » devant le vaporarium.

Alors 2020 revient, avec son covid-19, pourrons-nous nous retrouver ?

Pour chanter et danser, à Luchon le XV août ?

Monsieur le Maire Eric Azémar, Maryline De Farcy Elue responsable des animations de la ville :

« Nous avons besoin de retrouver nos bases, de montrer un Luchon accueillant, propre, fleuri, animé, pour le plaisir de nos visiteurs que nous pressentons nombreux à vouloir découvrir et partager. Donc, bien sûr qu’il faut .. !.»

Michel, « Joan de Nadau » :

« Nous ne voulons pas vendre de cartes postales de l’image que nous nous faisons de nous-même… nous ne souhaitons pas retrouver les « coquetteries » du XIXème. Nous renouons avec les Canteras, le bal, avec les partages et les échanges intergénérationnels, qui étaient de mises dans les fêtes de villages, la fête de la Saint Jean, Carnaval, “calhaurri”… et le XV Août à Luchon ».
Joan de Nadau est pour beaucoup dans l’esprit de chacun le chantre de la culture Gasconne. Le groupe Nadau ne cesse de se produire aux quatre coins de l’Occitanie et au-delà. Bien sûr quand on sait qu’il sera sur scène beaucoup fond le déplacement, mais il est fier de participer au milieu de ces jeunes, hé oui ! déjà 47 ans de carrière, et quelque part participer à ce formidable élan d’appropriation de la culture léguée par nos anciens. Comme il le chante si bien « Qu’èm ço qui èm » « Nous sommes ce que ne nous somme » ni plus ni moins mais fiers d’être de cette terre.

Le confinement nous aura appris à revenir aux choses essentielles, à la terre, à ce qu’elle nous apporte aux respect des différences et de nos particularités linguistiques et même de l’accent!

Donc, nous reviendrons dans ces colonnes pour vous donner le programme de cette belle journée du XV Août à Luchon.

Pour tout renseignements sur cette journée : 06.17.01.42.26