Rhinite, conjonctivite, asthme… Dans son bulletin du vendredi 29 mai 2020, le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) note la très forte présence des pollens de graminées sur la quasi-totalité du territoire.

Comment se manifeste l’allergie aux pollens

Les pollens sont responsables de réactions allergiques appelées pollinoses au niveau des muqueuses respiratoires et oculaires. Plus rarement, des réactions cutanées comme l’eczéma ou l’urticaire peuvent se développer.

Les principales manifestations de l’allergie pollinique sont la rhinite allergique (ou la rhino-conjonctivite allergique), souvent appelée « rhume des foins », bien que cette dernière appellation fasse plus particulièrement référence à l’allergie aux pollens de graminées et l’asthme allergique.

Les gestes pour se protéger des pollens

  • limiter l’exposition ;
  • suivre son traitement ;
  • consulter un médecin ou un allergologue en cas de symptômes  ;
  • rincer ses cheveux le soir ;
  • aérer au moins 10 minutes par jour avant le lever et après le coucher du soleil ;
  • éviter de faire sécher le linge à l’extérieur ;
  • garder les vitres des voitures fermées ;
  • éviter les activités sportives à l’extérieur qui entraînent une surexposition aux pollens (la pollution atmosphérique peut exacerber les allergies aux pollens).

Le risque allergique prévisionnel est établi notamment à partir des quantités de pollens mesurées et des prévisions météorologiques.

  À noter : Environ 20 % des enfants à partir de 9 ans et 30 % des adultes sont concernés par des allergies en France.

Source : Service Public