« Lorsque les clients achètent à la Biocoop, ils capitalisent des points (carte ETIK)», explique Elsa, la référente du magasin. « Soit ils les utilisent pour eux et obtiennent des réductions, soit ils les offrent pour un projet que nous soutenons. En général, c’est un projet par trimestre. Nous avons ainsi soutenu des producteurs locaux qui avaient des difficultés. » Biocoop travaille avec une cinquantaine de fournisseurs locaux.

En ce vendredi 29 mai, c’est Tulip qui est à l’honneur avec son projet, déjà bien avancé, de four à pain à saint Bertrand de Comminges. Le Fournil de la Résistance. « Nous avons monté une association Résistance, dans laquelle nous sommes une dizaine de membres» explique Tulip. Nous nous opposons à toute forme d’agriculture hybridée. « Tous les pains qui sortent déjà d’un four que nous avons en prêt portent des noms de femmes célèbres. »

Le chèque remis s’élève à 877€. « Il servira pour animer des ateliers à destination des enfants. Ateliers concernant le pain bien entendu mais également ce qui touche au bio. «