Karine Zamuner et Christophe Peilleix, respectivement présidente et vice-président de Barousse Oxy, remettaient deux tablettes numériques pour les résidents de l’Ehpad du Mont Royal.

Le confinement a été une épreuve difficile pour tout le monde et peut-être encore plus pour les résidents des Ehpad. Depuis le début du mois, les familles sont autorisées, sous certaines conditions draconiennes, à rendre visite à leurs parents (www.petiterepublique.com/2020/05/02/montrejeau-covid-19-visites-en-ehpad-autorisees-bis/). « Nous avons anticipé la pandémie », confie Jean-Baptiste Calbera, directeur de l’établissement. « Cela nous a réussi car nous n’avons eu aucun cas de covid-19. Mais nous restons prudents. Hors de question d’autoriser les sorties qui ne devraient pas intervenir avant la mi-juin, après accord de l’ARS. Je remercie Karine et son association pour ce don et j’en profite également pour remercier tout le personnel du Mont Royal pour son implication.»

Pour les familles ne pouvant se déplacer, des rencontres par Skype étaient mises en place au moyen de tablettes.

Le déconfi-challenge :

Qu’est-ce qui se cache derrière ce mot ? « D’un côté, durant le confinement, beaucoup de randonneurs, coureurs, traileurs ont été privés de leur sport favori. De l’autre, les résidents en Ehpad ne pouvaient voir leur famille », explique Karine.  « Pour marquer le déconfinement, nous avons imaginé, avec trois autres organisateurs de trail et sous l‘impulsion de Chrono’start, un challenge sportif virtuel et solidaire, ouvert à toutes et à tous dont les profits iraient aux Ehpad. L’engagement est de 15€ par personne et ce défi court jusqu’au 20 juillet prochain (page Facebook Deconfi Challenge – inscriptions : www.chrono-start.com/Inscription/Course/detail/c/1877 ).

A ce jour, ce sont plus de 300 personnes qui ont participé. « Nous avons déjà équipé quatre Ehpad avec deux tablettes chacun. La société Equadex (Toulouse, Pamiers), nous fournit ces tablettes à prix coûtant. Mais nous nous adaptons à leurs demandes. Ainsi, un établissement nous a demandé un spectacle  extérieur avec des artistes. Nous avons financé des animaux pour une mini-ferme dans un autre Ehpad. »

Les tablettes avec l’application Skype, vont permettre aux résidents de rester connecter avec leurs familles.

« Nous allons également télécharger des applications,  adaptées, de jeux cognitifs », indique Marielle Coubères, infirmière référente. Ceci est un projet à plus long terme qui sera étudié avec la psychologue de l’établissement. Un jour prochain, les résidents pourront jouer en ligne avec leurs enfants ou petits-enfants. Le B.a. Ba de l’informatique sera dispensé aux résidents qui le souhaitent et le peuvent.

Eric Miquel, maire, et son adjointe Maryse Dumoulin assistaient à cette sympathique remise.