La cérémonie commémorative du 8 mai s’est tenue à huis clos.

 Étaient présents Patrick Saulneron, maire,  Séraphin Francisco, chef du centre de secours de Montréjeau et Pierre Lloan, porte Drapeaux.

Après la minute de silence, le premier magistrat déposait une gerbe au pied du monument, tandis que retentissait la Marseillaise.

Malgré ces circonstances difficiles, le devoir de mémoire a pu ainsi être honoré tout en respectant les consignes de sécurité inhérentes à l’état d’urgence sanitaire.